Arrêté du 5 février 1923 concernant le certificat d'aptitude physique à produire par les récipiendaires pour les examens de brevet.

Adapter la taille du texte :

Arrêté du 5 février 1923, concernant le certificat d'aptitude physique à produire par les récipiendaires pour les examens de brevet.

LE DIRECTEUR GÉNÉRAL DE L'INTÉRIEUR ET DE L'INSTRUCTION PUBLIQUE,

Vu l'art. 30 de la loi du 10 août 1912, sur l'organisation de l'enseignement primaire, ainsi que le règlement du 26 avril 1913, sur la classification des instituteurs;

Arrête:

Art. 1er.

L'art. 5 du règlement susvisé sur la classification des instituteurs est modifié comme suit:

«     

Huit jours au moins avant l'époque fixée pour la session du jury, les récipiendaires feront parvenir au Gouvernement un extrait de leur acte de naissance; les aspirant«au brevet provisoire, respectivement au brevet d'aptitude pédagogique joindront un certificat d'aptitude physique délivré par un médecin à désigner par le Gouvernemen

     »
.

Art. 2.

Le présent arrêté sortira ses effets à partir de la session d'été 1923; il sera inséré au Mémorial et au Courrier des écoles.

Luxembourg, le 5 février 1923.

Le Directeur général de l'intérieur et de l'instruction publique,

Jos. BECH


Retour
haut de page