Arrêté du 7 juin 1928 concernant les examens à subir par les instituteurs et les institutrices.

Adapter la taille du texte :

Arrêté du 7 juin 1928, concernant les examens à subir par les instituteurs et les institutrices.

Le Ministre d'Etat, Président du Gouvernement,

Vu l'article 30 de la loi du 10 août 1912, sur l'organisation de l'enseignement primaire et le règlement du 26 avril 1913, concernant la classification des instituteurs;

Arrête:

Art. 1er.

Sont nommés membres du jury devant lequel auront lieu pendant l'année courante, les examens pour la collation des brevets de capacité au personnel enseignant des écoles primaires: MM. Nic. Welter, inspecteur principal de l'enseignement primaire; Nic. Simmer, Directeur de l'Ecole normale d'instituteurs; la dame soeur Emilienne Toussaint, Directrice de l'Ecole normale d'institutrices; MM. François Rippinger, professeur au gymnase de Luxembourg; Victor Wagner, professeur de religion aux écoles normales; Jos. Lux, inspecteur d'écoles à Ettelbruck, et Melle Marg. Textor, inspectrice de l'enseignement primaire à Luxembourg.

Art. 2.

Sont nommés membres suppléants du même jury: M. Jean Logeling, professeur à l'Ecole normale d'instituteurs; la dame soeur Claire Ruppert, professeur à l'Ecole normale d'institutrices; MM. Michel Reuland et J.-P. Wintringer, inspecteur d'écoles à Luxembourg, resp. à Grevenmacher.

Les examens auront lieu dans l'ordre suivant:

Brevet provisoire: examen écrit, les 20, 21, 23 et 24 juillet; examen oral, le 27 juillet pour les instituteurs et les institutrices;
Brevet d'aptitude pédagogique: examen écrit: les 5, 6, 7, 8 septembre; examen oral, le 11 septembre pour les instituteurs et le 12 pour les institutrices;
Brevet d'enseignement postscolaire: examen écrit, les 13, 14, 15, 17 septembre; examen oral, le 19 septembre pour les instituteurs et le 20 septembre pour les institutrices;
Brevet d'enseignement primaire supérieur: examen écrit, les 13, 14, 15 septembre; examen oral: le 20 septembre pour les instituteurs et les institutrices.

Art. 3.

Les récipiendaires pour le brevet provisoire deviont présenter au Gouvernement avant le 10 juillet et les récipiendaires pour les autres brevets avant le 25 août prochain leur demande d'admission accompagnée d'un extrait de leur acte de naissance. Les aspirants aux deux brevets intérieurs doivent joindre en outre un certificat d'aptitude physique délivré par le médecin scolaire des écoles normales, le Dr Aug. Weber, médecin-inspecteur à Eich.

Les candidats pour le brevet d'aptitude pédagogique, le brevet d'enseignement postscolaire et le brevet d'enseignement primaire supérieur doivent justifier encore qu'ils ont été préposés au moins pendant deux ans à une école primaire du Grand-Duché, et qu'ils sont en possession, depuis deux ans au moins, du brevet d'un rang immédiatement inférieur. Ils joindront en outre la quittance des droits d'admission fixés par l'arrêté du 16 juin 1924.

Les aspirants au brevet provisoire et au brevet d'aptitude pédagogique sont avisés qu'ils seront examinés en pédagogie sur le plan d'études primaires du 6 septembre 1922.

Art. 4.

Le présent arrêté sera inséré au Mémorial et au Courrier des écoles. Un exemplaire du Mémorial sera transmis aux membres effectifs et suppléants pour leur servir de titre.

Luxembourg, le 7 juin 1928.

Le Ministre d'Etat, Président du Gouvernement,

Jos. Bech.


Retour
haut de page