Arrêté grand-ducal du 9 août 1896 réglant la procédure des recours au Conseil d'Etat en matière d'impôt sur les eaux-de-vie.

Adapter la taille du texte :

Arrêté grand-ducal du 9 août 1896, réglant la procédure des recours au Conseil d'État en matière d'impôt sur les eaux-de-vie.

Nous ADOLPHE, par la grâce de Dieu, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau, etc., etc., etc.;

Vu l'art. 50 de la loi du 21 mars 1896, concernant l'impôt sur les eaux-de-vie, et l'art. 23 de la loi du 16 janvier 1866, sur l'organisation du Conseil d'État;

Notre Conseil d'État entendu;

Sur le rapport de Notre Ministre d'Etat, président du Gouvernement, et après délibération du Gouvernement en conseil;

Avons arrêté et arrêtons:

Art. 1er.

Les recours au Conseil d'État, comité du contentieux, prévus à l'art. 50 de la loi du 21 mars 1896, concernant l'impôt sur les eaux-de-vie, seront formés dans les vingt jours de la notification administrative de la décision attaquée.

Ce délai est porté à vingt-huit jours pour ceux qui habitent hors du Grand-Duché.

Les recours sont dispensés du ministère d'avocat.

Les défenses devront être fournies dans la huitaine de la communication dont mention à l'art. 18 du règlement de procédure en matière contentieuse approuvé par arrêté r, g.-d. du 21 août 1866.

Le Conseil d'État y statuera d'urgence.

Art. 2.

Notre Ministre d'État, président du Gouvernement, est chargé de l'exécution du présent arrêté.

Le Ministre d'État, Président du Gouvernement,

EYSCHEN.

Château de Hohenbourg, le 9 août 1896.

ADOLPHE.


Retour
haut de page