Arrêté grand-ducal du 18 janvier 1935, concernant les conditions de nomination des expéditionnaires aux bureaux de l'Office de Statistique.

Adapter la taille du texte :

Arrêté grand-ducal du 18 janvier 1935, concernant les conditions de nomination des expéditionnaires aux bureaux de l'Office de Statistique.

Nous CHARLOTTE, par la grâce de Dieu Grande-Duchesse de Luxembourg, Duchesse de Nassau, etc., etc., etc.;

Vu l'art. 1er de la loi du 14 juillet 1932, modifiant et complétant la loi du 8 mai 1872, sur les droits et devoirs des fonctionnaires de l'Etat, ainsi que certaines dispositions de celle du 29 juillet 1913, concernant les traitements;

Notre Conseil d'Etat entendu;

Sur le rapport de Notre Ministre d'Etat, Président du Gouvernement, et après délibération du Gouvernement en Conseil;

Avons arrêté et arrêtons:

Art. 1er.

Des expéditionnaires peuvent être attachés aux bureaux de l'Office de Statistique en vertu de l'art. 1er de la loi du 14 juillet 1932 prévisée. Ils seront chargés de travaux d'ordre inférieur à déterminer par des instructions de service.

Leur nombre sera fixé d'après les besoins du service et dans les limites du crédit afférent du Budget.

Art. 2.

A l'effet d'être admis au concours pour le stage d'expéditionnaire de l'Office de Statistique, le candidat doit:

être âgé de 18 ans au moins et de 30 ans au plus;
produire les pièces ci-après: un extrait de son acte de naissance, un extrait du casier judiciaire, ses diplômes ou certificats d'études, un certificat de moralité du directeur de l'établissement où le candidat a fait ses études, ainsi que du bourgmestre de la résidence, un certificat médical émanant d'un médecin désigné par le Gouvernement, d'après le formulaire prescrit par lui.

Art. 3.

Le concours d'admission au stage portera sur les matières suivantes:

écriture: expédition et arrangement d'un texte en ronde et en bâtarde française et allemande;
langues française et allemande: dictées à, apprécier au double point de vue de l'écriture courante et de l'orthographe; traduction d'un texte français en langue allemande et d'un texte allemand en langue française;
arithmétique: opérations et problèmes impliquant la connaissance des règles élémentaires d'arithmétique, savoir: les quatre opérations fondamentales appliquées aux nombres entiers, aux fractions ordinaires et aux fractions décimales, les éléments du système métrique et les règles d'intérêts.

Art. 4.

L'examen d'admission définitive qui a lieu à la fin de la troisième année de stage portera sur les matières suivantes:

dactylographie: dictée de 10 minutes dans les langues française et allemande, servant d'épreuve de vitesse et de qualité du travail;
statistique: formation à la main d'un tableau statistique, y compris une entête en ronde ainsi qu'un texte en écriture courante et bâtarde;
langues: reproduction après lecture d'un texte français et d'un texte allemand tirés de pièces administratives; l'appréciation portera sur la qualité du travail, l'orthographe et l'écriture;
droit public et administratif: notions élémentaires de l'organisation politique, administrative et judiciaire du pays: notamment le Grand-Duc, le Gouvernement, la Chambre des députés, le Conseil d'Etat, la comptabilité de l'Etat, les administrations publiques, l'organisation communale, le service des bureaux du Gouvernement et de l'Office de statistique;
géographie: la géographie générale du pays; les divisions judiciaires et administratives; les principales localités et rivières; les chemins de fer; les productions naturelles et industrielles. La géographie générale des pays limitrophes, notamment des régions frontières.

Art. 5.

En cas d'insuccès à l'examen prévu à l'art. 4, la durée du stage peut être prolongée d'une année, à l'expiration de laquelle le candidat devra se représenter à l'examen; un nouvel échec entraînera l'élimination définitive du candidat.

Art. 6.

Le concours et l'examen prévus aux art. 3 et 4 auront lieu devant une commission de trois membres effectifs, instituée par le membre du Gouvernement ayant le service de statistique dans ses attributions. Le Gouvernement nommera également deux suppléants.

Nul ne peut, en qualité de membre de cette commission, prendre part à l'examen d'un parent ou allié jusques et y compris le quatrième degré, à peine de nullité de l'examen de ce candidat.

Art. 7.

L'examen du concours d'admission au stage se fait uniquement par écrit et dans le même temps pour tous les candidats.

La commission arrête la procédure à suivre; elle fait le classement des candidats et dresse un procèsverbal de ses opérations qu'elle transmet au Gouvernement avec le travail des candidats.

Art. 8.

L'examen prévu à l'art. 4 se fait par écrit et oralement; l'examen par écrit précède l'examen oral; il a lieu en même temps entre tous les récipiendaires.

La commission arrête la procédure à suivre; elle détermine les questions à poser tant aux épreuves écrites qu'à l'examen oral et fixe le coefficient des points attribués à chaque question.

La Commission statue en dernier ressort sur la capacité des candidats; elle fait le classement des candidats admis et dresse un procès-verbal de ses opérations qu'elle transmet au Gouvernement avec le travail des récipiendaires.

Art. 9.

Notre Ministre d'Etat, Président du Gouvernement, est chargé de l'exécution du présent arrêté qui est inséré au Mémorial.

Le Ministre d'Etat,

Président du Gouvernement,

Jos. Bech.

Château de Berg, le 18 janvier 1935.

Charlotte.


Retour
haut de page