Arrêté ministériel du 12 août 1938, portant règlement sur l'examen pour l'obtention du brevet provisoire.

Adapter la taille du texte :

Arrêté ministériel du 12 août 1938, portant règlement sur l'examen pour l'obtention du brevet provisoire.

Le Ministre de l'Instruction publique,

Vu l'art. 30 de la loi du 10 août 1912, sur l'organisation de l'enseignement primaire;

Vu le règlement ministériel du 10 août 1938, sur la collation des brevets aux membres du personnel enseignant des écoles primaires:

Arrête:

Art. 1er.

L'examen pour l'obtention du brevet provisoire portera sur les matières qui sont inscrites au programme de la Ire classe des écoles normales.

Art. 2.

La durée des épreuves est fixée à quatre jours pour l'examen écrit et à un jour pour l'examen oral.

Art. 3.

Dans l'appréciation des épreuves, un maximum de 60 points est attribué à la doctrine chrétienne, à la langue allemande, à la langue française, à la pédagogie et aux mathématiques. Le maximum est fixé à 40 points pour les autres branches, sauf pour la théorie du chant, le chant pratique et le violon. Ces trois branches n'ont que 20 points chacune.

Art. 4.

Pour le surplus, l'examen est réglé par l'arrêté ministériel du 10 août 1938 sur la collation des brevets.

Art. 5.

Le présent arrêté entrera en vigueur à partir de la session d'été 1939. Il sera publié au Mémorial et au Courrier des écoles.

Luxembourg, le 12 août 1938.

Le Ministre de l'Instruction publique,

Nic. Margue.


Retour
haut de page