Arrêté ministériel du 12 avril 1945 portant nomination des membres de la Conférence artisanale.

Adapter la taille du texte :

Arrêté ministériel du 12 avril 1945 portant nomination des membres de la Conférence artisanale.

Le Ministre de l'Agriculture, du Ravitaillement et des Affaires Economiques,

Vu l'arrêté du 7 avril 1945 concernant la création d'une Conférence artisanale,

Arrête:

Art. 1er.

Sont nommés membres de la Conférence artisanale:

a) Représentants des Services publics:

MM.

Alph. Schummer, secrétaire général au Commissariat du Ravitaillement et des Affaires Economiques.

Léon Limpach, chef de Service de l'Office Central du Ravitaillement industriel.

René Logelin, attaché à la Justice à Luxembourg.

André Schoeffer, expert économique à l'Office des Prix.

Alphonse Ruckert, chef de Service à la Chambre des Artisans.

b) membres artisans:

MM.

Biever Nicolas, maître -cordonnier, marchand de chaussures à Luxembourg,

Heisbourg Joseph, maître-peintre décorateur à Luxembourg.

Karp Michel, maître-couvreur à Luxembourg,

Kalmes Michel, maître-menuisier à Luxembourg,

Konsbruck Marcel, maître-tailleur à Esch-s.-Alz.,

Neyens Paul, maître-boulanger, à Luxembourg,

Osch Alphonse, maître-électricien à Luxembourg,

Scholer François, maître-forgeron à Luxembourg-Neudorf,

Theisen Paul, maître-boulanger à Luxembourg,

Thiry Joseph, maître-boucher à Differdange,

Urwald Jean-Pierre, charron-carrosier à Grevenmacher,

Weyler Ferdinand, maître-installateur à Luxembourg,

Watgen, maître-maçon entrepreneur de constructions à Harlange,

Zigrand Joseph, maître-mécanicien-garagiste à Esch-s.-Alz.

Art. 2.

M. Hyacinthe Glaesener, attaché de Gouvernement est nommé délégué du Ministre du Ravitaillement et des Affaires Economiques.

Mlle Kohner, attachée au Ministère du Ravitaillement et des Affaires Economiques et M. Raymond Rollinger, secrétaire de la Fédération des Artisans à Luxembourg rempliront les fonctions de secrétaires de la Conférence.

Luxembourg, le 12 avril 1945.

Le Ministre de l'Agriculture, du Ravitaillement et des Affaires Economiques,

G. Konsbruck.


Retour
haut de page