Arrêté ministériel du 14 septembre 1946 portant institution d'une commission ayant à juger les appareils projecteurs ou cinématographiques destinés à servir d'instruments didactiques dans l'enseignement.

Adapter la taille du texte :

Arrêté ministériel du 14 septembre 1946 portant institution d'une commission ayant à juger les appareils projecteurs ou cinématographiques destinés à servir d'instruments didactiques dans l'enseignement.

Le Ministre de l'Education Nationale,

Vu l'art. 3 de l'arrêté grand-ducal du 27 juillet 1945 portant création d'un office pour le film scolaire;

Arrête:

Art. 1er.

Il est institué une commission chargée d'examiner les appareils pour la projection de diapositives ainsi que les appareils de projection cinématographiques pour films muets au point de vue mécanique, électrique et optique. La commission dressera une liste des types d'appareils autorisés dans l'enseignement. Cette liste sera publiée au Courrier des Ecoles.

Art. 2.

Aucun appareil ne pourra être vendu à une école publique ou à un établissement d'enseignement d'Etat s'il n'est pas rigoureusement conforme au modèle de série déposé et agréé.

Art. 3.

Sont nommés membres de la commission:

M. Marcel Franziskus, Préposé à l'Office pour le film scolaire à Luxembourg,
M. Mathias Wagner, Professeur au Lycée classique de Diekirch,
M. Camille Dieschbourg, Professeur à l'Ecole d'Artisans à Luxembourg.

Art. 4.

Le présent arrêté sera publié au Mémorial et au Courrier des Ecoles. Copie en sera donnée aux membres de la Commission pour leur servir de titre.

Luxembourg, le 14 septembre 1946.

Le Ministre de l'Education Nationale,

N. Margue.


Retour
haut de page