Arrêté du 28 février 1948, portant fixation des dates de l'admission ordinaire des taureaux et verrats destinés à la saillie des animaux d'autrui en 1948-49.

Adapter la taille du texte :

Arrêté du 28 février 1948, portant fixation des dates de l'admission ordinaire des taureaux et verrats destinés à la saillie des animaux d'autrui en 1948-49.

Le Ministre de l'Agriculture,

Vu les art. 6, 15, 16 et 21 de l'arrêté grand-ducal du 26 février 1945, sur l'amélioration des races bovine, porcine et caprine;

Après délibération du Gouvernement en Conseil;

Arrête:

Art. 1er.

La commission instituée par arrêté de ce jour se réunira du 5 au 14 avril 1948, pour procéder à l'admission ordinaire des taureaux et verrats destinés à la saillie des animaux d'autrui, pendant la campagne 1948-49.

Les opérations auront lieu conformément aux indications du tableau ci-après. - Les endroits de réunion sont imprimés en italique.

Art. 2.

Le montant de la prime d'entretien est fixé à 50 fr.

Art. 3.

Les reproducteurs ne portant aucune marque d'identité seront pourvus par le secrétaire de la commission d'une marque oreillère.

Art. 4.

Les primes de concours et resp. de conservation sont fixées comme suit:

A. Primes de concours.

pour les taureaux de la classe

I à 750 fr.

»

II à 600 fr.;

pour les verrats de la classe I

à 300 fr.

»

II à 200 fr.

B. Primes de conservation:

pour les taureaux de la classe

I, après 1 année de service

à 1500 fr.

»

I, après 2 années de service

à 2000 fr.

»

I, après 3 années de service et plus

à 2500 fr.

»

II, après 1 année de service

à 1000 fr.

»

II, après 2 années de service

à 1500 fr.

»

II, après 3 années de service et plus

à 2000 fr.

pour les verrats de la classe

I, après 1 année de service

à 700 fr.

»

I, après 2 années de service

à 850 fr.

»

I, après 3 années de service et plus

à 1000 fr.

»

II, après 1 année de service

à 550 fr.

»

II, après 2 années de service

à 700 fr.

»

II, après 3 années de service et plus

à 850 fr.

Art. 5.

Le présent àrrêté sera publié au Mémorial.

Luxembourg, le 28 février 1948.

Le Ministre de l'Agriculture,

Nicolas Margue.


Retour
haut de page