Arrêté ministériel du 15 janvier 1952, remplaçant les arrêté ministériels du 25 octobre 1949 et du 19 octobre 1951, concernant la fixation des teneurs maxima en alcool et minima en acides pour les vins indigènes.


Retour
haut de page