Arrêté ministériel du 11 février 1952 concernant le service de la monte des étalons admis pour 1952.

Adapter la taille du texte :

Arrêté du 11 février 1952, concernant le service de la monte des étalons admis pour 1952.

Le Ministre de l'Agriculture,

Vu l'arrêté grand-ducal du 15 octobre 1935, concernant l'amélioration de la race chevaline;

Vu l'arrêté du 15 octobre 1951, concernant l'expertise des étalons destinés à la monte pendant l'année 1952;

Vu le registre d'inscription des étalons examinés et admis pour la monte pendant l'année 1952 par la Commission d'expertise;

Sur la proposition de la Commission d'expertise des étalons;

Arrête:

Art. 1er.

Le nombre, l'emplacement et le ressort des stations d'étalons pour le service de la monte en 1952 sont fixés d'après les indications du tableau annxé contenant les noms des propriétaires des étalons admis pour la saillie des juments d'autrui pendant 1952 ainsi que les renseignements portés au registre tenu par la Commission chargée de les examiner.

Art. 2.

Les étalons séjourneront les samedi et dimanche de chaque semaine à la station leur assignée.

Pour les localités rattachées à la station principale, le service de la saillie pourra se faire après entente entre l'étalonnier et les détenteurs de juments.

Art. 3.

Le présent arrêté ainsi que le tableau annexé seront publiés au Mémorial.

Luxembourg, le 11 février 1952.

Le Ministre d'Etat,

Ministre de l'Agriculture,

Pierre Dupong.


Retour
haut de page