Arrêté ministériel du 15 mai 1955 modifiant et complétant celui du 19 février 1955 portant institution des commissions officielles pour les examens de fin d'apprentissage dans l'artisanat, l'industrie et le commerce.

Adapter la taille du texte :

Arrêté ministériel du 15 mai 1955 modifiant et complétant celui du 19 février 1955 portant institution des commissions officielles pour les examens de fin d'apprentissage dans l'artisanat, l'industrie et le commerce.

Le Ministre du Travail et de la Sécurité Sociale,

Vu l'arrêté grand-ducal du 8 octobre 1945 portant révision de la loi du 5 janvier 1929 sur l'apprentissage, spécialement son article 27;

Vu l'arrêté ministériel du 19 février 1955 portant institution de commissions officielles pour les examens de fin d'apprentissage dans l'artisanat, l'industrie et le commerce;

Vu les propositions du Ministre de l'Education Nationale et celles des Chambres professionnelles;

Arrête:

Art. 1er.

Sont nommés membres des commissions instituées pour procéder aux épreuves de théorie générale pendant ies années 1955 et 1956.

b) dans le commerce:

MM.

Birckel Gaston, professeur de sciences techniques aux Centres d'enseignement professionnel de l'Etat, attaché à l'Ecole professionnelle de l'Etat à Esch-sur-Alzette;

MM.

Schmit J.-P., instituteur d'enseignement général à l'Ecole professionnelle de l'Etat à Esch-sur-Alz.;

Schmitz André, instituteur d'enseignement général aux Centres d'enseignement professionnel de l'Etat;

Kirchen Pierre, instituteur d'enseignement général aux Centres d'enseignement professionnel de l'Etat;

c) dans l'industrie:

MM.

Weydert Joseph, professeur à l'Ecole d'artisans de l'Etat à Luxembourg;

Funck Jules, instituteur d'enseignement général à l'Ecole professionnelle de l'Etat à Esch-s.-Alz.;

Reding Robert, professeur-ingénieur à l'Ecole professionnelle de l'Etat à Esch-s.-Alz.;

Jaans Jean, instituteur d'enseignement général aux Centres d'enseignement professionnel de l'Etat.

Art. 2.

Sont nommés membres des commissions instituées pour procéder aux épreuves de théorie et de pratique professionnelles pendant les années 1955 et 1956:

a) dans les métiers de l'artisanat:

Couturière:

expert-assesseur: Keup Lucien, instructeur aux Centres d'enseignement professionnel de l'Etat, Ettelbruck.

Horloger:

président: Harpes Auguste, maître-horloger, Mersch; en remplacement de M. Speller Guillaume, démissionnaire.

Mécanicien et mécanicien d'autos:

président: Glesener Joseph, maître-mécanicien, Luxembourg, rue Mercier 6; en remplacement de M. Zigrand Joseph, démissionnaire.

Modiste:

expert-assesseur: Keup Lucien, instructeur aux Centres d'enseignement professionnel de l'Etat, Ettelbruck.

b) dans l'industrie:

Ajusteur, forgeron et tuyauteur:

expert-assesseur: Backes Jacques, chargé de cours à l'Ecole d'artisans de l'Etat, Luxembourg.

Tourneur, tourneur de cylindre, serrurier de construction, soudeur, chaudronnier et dessinateur technique:

expert-assesseur: Pfeiffer François, professeur-ingénieur aux Centres d'enseignement professionnel de l'Etat.

Electricien, bobineur, électricien pour courant à faible tension et radio-électricien: expert-assesseur:

Robert Aloyse, régent de l'Institut Emile Metz, Dommeldange.

Mouleur, Modeleur et menuisier:

expert-assesseur: Doemer Jules, instituteur à l'Institut Emile Metz, Dommeldange.

c) dans le commerce:
expert-assesseur: Stoffels Jules, professeur de sciences commerciales au Lycée de Garçons à Luxembourg, attaché aux Centres d'enseignement piofessionnel de l'Etat.

Art. 3.

Le présent arrêté sera publié au Mémorial; une expédition en sera délivrée à chacun des intéressés pour lui servir de titre et à chacun des présidents des commissions intéressées pour information.

Luxembourg, le 15 mai 1955.

Le Ministre du Travail et de la Sécurité Sociale,

Nicolas Biever.


Retour
haut de page