Arrêté ministériel du 13 mai 1957 concernant les examens pour la collation des brevets de capacité au personnel enseignant des écoles primaires.

Adapter la taille du texte :

Arrêté ministériel du 13 mai 1957 concernant les examens pour la collation des brevets de capacité au personnel enseignant des écoles primaires.

Le Ministre de l'Education Nationale,

Vu l'art. 30 de la loi du 10 août 1912 sur l'organisation de l'enseignement primaire, les arrêtés ministériels des 10 et 12 août 1938, 29 juillet 1949 et 10 avril 1957, portant règlement des examens pour l'obtention des brevets de capacité, les arrêtés ministériels des 20 octobre 1954 et 22 février 1956 fixant le programme de ces examens;

Arrête:

Art. 1er.

Sont nommés membres effectifs des jurys d'examen:

a) pour la collation du brevet provisoire:
M. Emile Schaus, directeur de l'école normale d'instituteurs; la dame Sr. Claire Ruppert, directrice de l'école normale d'institutrices; MM. Charles Lang, l'abbé Nicolas Heinen, Marcel Hoffmann et la dame Sr. Pauline Weber, professeurs aux écoles normales; M. Mathias Rob, inspecteur d'écoles;
b) pour la collation du brevet d'aptitude pédagogique:
MM. Albert Nothumb, inspecteur principal de l'enseignement primaire; Emile Schaus, directeur de l'école normale d'instituteurs; Ernest Ludovicy, l'abbé Joseph Maertz et Roger Neiers, professeurs aux écoles normales; MM. François Roden et Joseph Oth, inspecteurs d'écoles;
c) pour la collation des brevets d'enseignement postscolaire et d'enseignement primaire supérieur:
M. Albert Nothumb, inspecteur principal de l'enseignement primaire; la dame Sr. Claire Ruppert, directrice de l'école normale d'institutrices; MM. l'abbé Joseph Maertz, Roger Neiers et Norbert Schroeder, professeurs aux écoles normales; MM. Guillaume Thoss et Lucien Thill, inspecteurs d'écoles.

Art. 2.

Sont nommés membres suppléants des mêmes jurys:

a) pour la collation du brevet provisoire:
MM. Marcel Lamesch et Roger Neiers, professeurs aux écoles normales; M. Nicolas Stoffel, inspecteur d'écoles;
b) pour la collation du brevet d'aptitude pédagogique:
la dame Sr. Claire Ruppert, directrice de l'école normale d'institutrices; M. Jean Steffen, professeur aux écoles normales; MM. Nicolas Stoffel et Paul Ulveling, inspecteurs d'écoles;
c) pour la collation des brevets d'enseignement postscolaire et d'enseignement primaire supérieur:
M. Emile Schaus, directeur de l'école normale d'instituteurs; M. Marcel Hoffmann, professeur aux écoles normales; MM. Paul Ulveling et Henri Sterges, inspecteurs d'écoles.

Art. 3.

Les examens auront lieu aux dates suivantes:

a)

brevet provisoire:

Par dérogation à l'arrêté ministériel du 12 août 1938 portant règlement de l'examen pour l'obtention du brevet provisoire, la durée des épreuves écrites a été prolongée d'une demi-journée pour les candidatesinstitutrices. Les épreuves auront lieu:

Epreuves écrites: les 17, 19, 21, 22 et 24 juin à l'école normale d'institutrices, 21, rue d'Anvers;
Epreuves orales: le 29 juin à l'école normale d'instituteurs, rue de la Congrégation;
b) brevet d'aptitude pédagogique:
Epreuves écrites: les 22, 24, 26 et 29 juillet à l'école normale d'instituteurs;
c) brevets d'enseignement postscolaire et d'enseignement primaire supérieur:
Epreuves écrites: les 22, 24 et 26 juillet à l'école normale d'instituteurs.

La date des épreuves orales sera fixée par les jurys d'examen.

Art. 4.

Les candidats pour le brevet provisoire devront présenter au Gouvernement avant le 10 juin, les candidats pour les autres brevets avant le 1er juillet 1957, leur demande d'admission accompagnée d'un extrait de leur acte de naissance. Les candidats au brevet provisoire joindront un certificat de nationalité. Les aspirants aux deux brevets inférieurs produiront en outre un certificat d'aptitude physique, délivré par M. le médecin-inspecteur à Luxembourg-Verlorenkost, 1, rue Auguste-Lumière.

Sauf dispense par le Gouvernement, les candidats pour les trois brevets supérieurs doivent avoir été préposés au moins pendant deux années à une écoles primaire publique du Grand-Duché. La quittance des droits d'admission, au montant de 100 fr., délivrée par le receveur des contributions du ressort, est à joindre.

Art. 5.

Le présent arrêté sera inséré au Mémorial et au Courrier de l'Education Nationale. Un exemplaire du Mémorial sera transmis à chacun des membres effectifs et suppléants, pour leur servir de titre.

Luxembourg, le 13 mai 1957.

Le Ministre de l'Education Nationale,

Pierre Frieden.


Retour
haut de page