Circulaire du 10 juillet 1922 concernant le stage des élèves-pharmaciens.

Adapter la taille du texte :

Circulaire du 10 juillet 1922, concernant le stage des élèves-pharmaciens.

Le stage des élèves-pharmaciens, prescrit par l'art. 42 de la loi du 8 mars 1875, sur la collation des grades, a été réglé dans ses détails par les instructions ministérielles des 12 novembre 1917 et 28 mai 1918, ainsi que par l'arrêté ministériel du 24 octobre 1921 et la circulaire y relative. Les autorités pharmaceutiques et médicales relèvent la nécessité de limiter Je nombre des élèves qui pourront être reçus dans les différentes officines, de façon à ce que chacun d'eux puisse faire son stage sous la direction consciencieuse d'un patron qualifié.

En conséquence, tout préposé de pharmacie ne pourra être chargé, à partir du 1er octobre 1922, que de la direction du stage d'un seul élève; s'il s'est adjoint un ou plusieurs proviseurs, il pourra, en dehors du premier élève, en admettre un par proviseur. Pour les officines qui auraient reçu trop d'élèves au regard des normes qui précèdent, le nombre en sera réduit, à partir de la date indiquée, autant que cela est compatible avec l'art. 42 de la loi de 1875, suivant lequel les aspirants-pharmaciens ne peuvent faire leur stage que dans deux officines au plus.

Luxembourg, le 10 juillet 1922.

Le Directeur général des finances,

A. NEYENS.

Le Directeur général de l'intérieur et de l'instruction publique,

Jos. BECH.


Retour
haut de page