Loi du 17 décembre 1853 exemptant les contribuables de la partie de l'impôt mobilier, qui devait être répartie entre eux pour les années 1850, 1851 et 1852.


Retour
haut de page