Loi du 26 août 1912 accordant la naturalisation à M. Chrétien Schmuck, contre-maître à l'aciérie de Differdange, demeurant à Obercorn.


Retour
haut de page