Loi du 1er février 1946 autorisant le Gouvernement à émettre un emprunt de 750 millions de francs.

Adapter la taille du texte :

Loi du 1er février 1946 autorisant le Gouvernement à émettre un emprunt de 750 millions.

Nous CHARLOTTE, par la grâce de Dieu, Grande-Duchesse de Luxembourg, Duchesse de Nassau, etc., etc., etc.;

Notre Conseil d'Etat entendu;

De l'assentiment de la Chambre des Députés;

Vu la décision de la Chambre des Députés du 29 janvier 1946 et celle du Conseil d'Etat du 1er février 1946 portant qu'il n'y a pas lieu à second vote;

Avons ordonné et ordonnons

Art. 1er.

Le Gouvernement est autorisé à contracter pour le compte de l'Etat un emprunt de 750 millions de francs à émettre en une seule fois ou en plusieurs tranches.

Art. 2.

Les modalités de l'emprunt, sa durée, les montants des tranches et leurs dates d'émission, les conditions de remboursement, le taux d'intérêt, la forme et la coupure des obligations à émettre, l'époque et le mode des souscriptions et du paiement des coupons, ainsi que toutes les autres conditions de l'emprunt feront l'objet d'un arrêté ministériel.

Art. 3.

Il sera porté au Budget de 1946 sous l'art. 121bis un crédit non limitatif de 15.000 000, francs pour intérêts de l'emprunt à émettre.

Il sera en outre porté au même budget sous l'art. 121ter un crédit non limitatif de 100.000,- francs pour les frais de confection des titres et autres frais accessoires de l'emprunt.

Mandons et ordonnons que la présente loi soit insérée au Mémorial pour être exécutée et observée par tous ceux que la chose concerne.

Le Ministre des Finances,

P. Dupong.

Luxembourg, le 1er février 1946.

Charlotte.


Retour
haut de page