Introduction d'une taxe de chancellerie couvrant les frais de rappel pour factures impayées.


Retour
haut de page