Règlement grand-ducal du 30 novembre 1971 déterminant les conditions d'admission au stage, l'organisation du stage pédagogique et de l'examen pratique ainsi que les conditions de nomination des instituteurs d'enseignement moyen.

Adapter la taille du texte :

Règlement grand-ducal du 30 novembre 1971 déterminant les conditions d'admission au stage, l'organisation du stage pédagogique et de l'examen pratique ainsi que les conditions de nomination des instituteurs d'enseignement moyen.

Nous JEAN, par la grâce de Dieu, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau, etc., etc., etc.;

Vu la loi du 16 août 1965 portant création de l'enseignement moyen, notamment les articles 36, 41 et 42 de cette loi;

Vu l'article 27 de la loi du 8 février 1971 portant organisation du Conseil d'Etat et considérant qu'il y a urgence;

Sur le rapport de Notre Ministre de l'Education Nationale et après délibération du Gouvernement en conseil;

Arrêtons:

Art. 1er.

Pour être admis au stage, les aspirants-instituteurs d'enseignement moyen doivent être détenteurs du brevet d'enseignement moyen.

Par disposition transitoire, les anciens brevets d'enseignement primaire supérieur sont assimilés au brevet d'enseignement moyen.

Les candidats aux fonctions d'instituteurs d'enseignement moyen sont admis au stage par décision du Ministre de l'Education Nationale.

Art. 2.

Les aspirants-instituteurs d'enseignement moyen font un stage de deux ans à un collège d'enseignement moyen.

Art. 3.

Pendant la durée du stage l'aspirant-instituteur est initié et exercé à la pratique de l'enseignement par le directeur du collège, par des professeurs-patrons et des instituteurs-patrons, à désigner par le directeur et constitués en conseil de stage.

Art. 4.

Le stage pédagogique est sanctionné par un examen pratique, qui comprend les épreuves suivantes portant sur les branches de la spécialité du candidat:

1. trois leçons à faire dans trois classes différentes du cycle inférieur.
2. la correction et l'appréciation de deux séries de trois devoirs d'élèves du cycle inférieur.
3.

des interrogations orales portant sur la pédagogie générale, la méthodologie générale et spéciale, la psychologie de l'adolescence, la législation scolaire et la structure générale des différents ordres d'enseignement.

Un règlement ministériel fixera les modalités d'organisation du stage et de l'examen pratique.

Art. 5.

Nul n'est nommé instituteur d'enseignement moyen s'il ne peut être chargé du nombre réglementaire de leçons.

Art. 6.

Notre Ministre de l'Education Nationale est chargé de l'exécution du présent règlement, qui sera publié au Mémorial.

Le Ministre de l'Education Nationale,

Jean Dupong

Palais de Luxembourg, le 30 novembre 1971

Jean


Retour
haut de page