Règlement grand-ducal du 9 mai 1996 modifiant l'admission des candidats à l'Institut supérieur d'études et de recherches pédagogiques.

Adapter la taille du texte :

Règlement grand-ducal du 9 mai 1996 modifiant l'admission des candidats à l'Institut supérieur d'études et de recherches pédagogiques.

Nous JEAN, par la grâce de Dieu, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau;

Vu la loi modifiée du 6 septembre 1983 portant

a) réforme de la formation des instituteurs;
b) création d'un Institut supérieur d'études et de recherches pédagogiques;
c) modification de l'organisation de l'éducation préscolaire et de l'enseignement primaire, notamment les articles 6 et 7 de cette loi;

Vu l'article 27 de la loi du 8 février 1961 portant organisation du Conseil d'Etat et considérant qu'il y a urgence;

Sur le rapport de Notre ministre de l'Education Nationale et de la Formation Professionnelle et après délibération du Gouvernement en conseil;

Arrêtons:

Art. 1er.

L'article 2 du règlement grand-ducal du 7 octobre 1993 concernant l'admission des candidats à l'Institut supérieur d'études et de recherches pédagogiques est remplacé par les dispositions suivantes:

Un jury à désigner par le ministre de l'Education Nationale et de la Formation Professionnelle procède, préalablement au classement, à des épreuves écrites préliminaires visant à vérifier la connaissance des trois langues usuelles du pays: le luxembourgeois, le français et l'allemand. Les candidats qui ne réussissent pas dans une des épreuves préliminaires ne sont pas admis.

Art. 2.

Notre ministre de l'Education Nationale et de la Formation Professionnelle est chargé de l'exécution du présent règlement qui sera publié au Mémorial.

Le Ministre de l'Education Nationale et de la Formation Professionnelle,

Erna Hennicot-Schoepges

Château de Berg, le 9 mai 1996.

Jean


Retour
haut de page