Règlement grand-ducal du 20 juillet 2005 concernant l'exécution du remembrement légal envisagé dans la commune de MERTERT, section de LANGSUR.

Adapter la taille du texte :

Règlement grand-ducal du 20 juillet 2005 concernant l'exécution du remembrement légal envisagé dans la commune de MERTERT, section de LANGSUR.

Nous Henri, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau,

Vu l'article 22 de la loi modifiée du 25 mai 1964 concernant le remembrement des biens ruraux;

Vu le règlement ministériel du 10 janvier 2005 concernant l'ouverture d'une enquête sur l'utilité du remembrement des terres viticoles, arboricoles et sylvicoles dans la commune de Mertert, dans une partie de la section A dite de Langsur;

Vu le procès-verbal de l'assemblée générale des propriétaires et nus-propriétaires intéressés audit remembrement, en date du 30 mai 2005, constatant que les majorités prévues à l'article 20 de la loi modifiée du 25 mai 1964 concernantv le remembrement des biens ruraux ont été atteintes;

Vu l'article 2 (1) de la loi du 12 juillet 1996 portant réforme du Conseil d'Etat et considérant qu'il y a urgence;

Sur le rapport de Notre Ministre de l'Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural et de Notre Ministre du Trésor et du Budget et après délibération du Gouvernement en Conseil;

Arrêtons:

Art. 1er.

Le projet de remembrement légal des biens ruraux, adopté par l'assemblée générale de l'association syndicale de remembrement avec siège à WASSERBILLIG, sera exécuté suivant la procédure établie par les articles 23 à 41 de la loi modifiée du 25 mai 1964 concernant le remembrement des biens ruraux.

Art. 2.

A partir de la publication du présent règlement et jusqu'à la clôture des opérations, les propriétaires et tous ceux qui ont un droit d'usufruit ou d'usage sur les biens immeubles, situés à l'intérieur du périmètre de remembrement doivent continuer l'exploitation de ces terres en bon père de famille. L'exécution de tous travaux susceptibles d'apporter une modification des lieux est interdite, sauf autorisation de la part de l'Office national du remembrement. Tout projet d'acte translatif de propriété d'un fonds sis à l'intérieur du périmètre de remembrement doit être soumis à l'approbation de l'Office national du remembrement, notamment par le notaire commis.

Art. 3.

Notre Ministre de l'Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural et Notre Ministre du Trésor et du Budget sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent règlement qui est publié au Mémorial.

Le Ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural,

Fernand Boden

Le Ministre du Trésor et du Budget,

Luc Frieden

Cabasson, le 20 juillet 2005.

Henri


Retour
haut de page