Règlement grand-ducal du 25 janvier 2012 portant sur l'exercice de la profession d'infirmier en pédiatrie.

Adapter la taille du texte :

Règlement grand-ducal du 25 janvier 2012 portant sur l'exercice de la profession d'infirmier en pédiatrie.

Nous Henri, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau,

Vu la loi modifiée du 26 mars 1992 sur l'exercice et la revalorisation de certaines professions de santé;

Vu l'avis du Collège médical;

Vu l'avis du Conseil Supérieur de certaines professions de santé;

Vu l'avis de la Chambre des Salariés;

Notre Conseil d'Etat entendu;

Sur le rapport de Notre Ministre de la Santé et après délibération du Gouvernement en conseil;

Arrêtons:

Art. 1er.

Les dispositions du présent règlement sont applicables aux personnes autorisées à exercer au Grand-Duché la profession d'infirmier en pédiatrie telle que visée par l'article 1er de la loi modifiée du 26 mars 1992 sur l'exercice et la revalorisation de certaines professions de santé.

Art. 2.

Les personnes exerçant la profession de santé visée à l'article 1er portent le titre d'infirmier en pédiatrie.

Art. 3.

L'infirmier en pédiatrie preste des soins infirmiers préventifs, curatifs ou palliatifs au prématuré, au nouveauné, à l'enfant ainsi qu'à l'adolescent en répondant de façon appropriée aux besoins physiques, psychologiques et sociaux spécifiques aux différents âges.

Il veille à une information adéquate de l'enfant et de ses parents et contribue à leur éducation à la santé. Dans toutes ses démarches il est guidé par le souci du bien-être et du développement de l'enfant ainsi que du maintien ou de la restauration de sa santé et ceci en relation étroite avec les parents et/ou toute personne de référence de celui-ci.

Son champ de compétence inclut les soins infirmiers qui nécessitent une réanimation et/ou des soins intensifs.

Art. 4.

Sans préjudice des attributions réservées aux médecins ou à d'autres professionnels de santé, l'infirmier en pédiatrie est habilité à accomplir chez les enfants depuis la naissance jusqu'à l'adolescence révolue les soins et actes figurant au règlement grand-ducal du 21 janvier 1998 portant sur l'exercice de la profession d'infirmier, à l'exclusion des actes techniques suivants:

retrait partiel ou total d'un cathéter vasculaire central, intrathécal ou intraventriculaire,
pose d'une sonde vésicale chez le garçon de moins de six ans révolus.

Art. 5.

L'infirmier en pédiatrie est habilité à accomplir auprès des enfants depuis la naissance jusqu'à l'adolescence révolue les soins et actes professionnels suivants:

1) Soins et actes que l'infirmier en pédiatrie entreprend de façon autonome et sur initiative propre:
suivi de l'enfant dans son développement et son milieu de vie,
prévention et dépistage précoce des inadaptations et handicaps,
dépistage et évaluation des risques de maltraitance,
surveillance du régime alimentaire,
reconnaissance d'intolérances alimentaires,
évaluation du réflexe de succion et de déglutition ainsi que de la coordination entre succion et déglutition,
mise en place, changement et retrait d'une sonde gastrique pour l'alimentation,
administration de l'alimentation par voie entérale,
conseils et surveillance de l'allaitement maternel,
aide à l'alimentation en substitution de l'allaitement maternel,
soins relatifs à la perfusion dans une veine épicrânienne,
soins de cathéters ombilicaux,
soins et surveillance d'un nouveau-né placé en incubateur ou sous photothérapie,
prise en charge de la thermorégulation spécifique du prématuré et du nouveau-né,
soins et surveillance du patient intubé sous assistance respiratoire ou ventilation artificielle,
préparation du matériel ainsi que la surveillance du nouveau-né lors d'une exsanguino-transfusion.
2) Soins et actes techniques relevant d'une prescription médicale et exécutables en dehors de la présence du médecin:
mise en place respectivement ablation d'un cathéter court ou d'une aiguille pour perfusion dans une veine épicrânienne,
test à la sueur,
langeage en abduction du nourrisson,
installation et sortie du nouveau-né placé en incubateur ou sous photothérapie.
3) Soins et actes techniques relevant d'une prescription médicale et exécutables sous la condition qu'un médecin puisse intervenir à tout moment:
modification du réglage d'un respirateur artificiel,
administration d'un mélange équimolaire d'oxygène et de protoxyde d'azote par masque.
4) En outre, l'infirmier en pédiatrie est habilité à effectuer les prélèvements pour des analyses de dépistage qui sont déterminées par le ministre ayant la Santé dans ses attributions.

Art. 6.

L'infirmier en pédiatrie, autorisé à exercer la profession d'infirmier au Luxembourg, est habilité à accomplir auprès de personnes adultes les attributions relevant de la profession de l'infirmier, telles que prévues au règlement grand-ducal du 21 janvier 1998 précité.

Art. 7.

Est abrogé le règlement grand-ducal modifié du 24 septembre 1969 portant exécution des articles 1er et 5 de la loi du 18 novembre 1967 portant réglementation de certaines professions paramédicales en ce qui concerne la profession de puériculteur.

Art. 8.

Notre Ministre de la Santé est chargé de l'exécution du présent règlement qui sera publié au Mémorial.

Le Ministre de la Santé,

Mars Di Bartolomeo

Palais de Luxembourg, le 25 janvier 2012.

Henri


Retour
haut de page