Règlement grand-ducal du 19 octobre 2020 fixant les modalités et les matières de l’examen de fin de stage sanctionnant la formation spéciale en vue de l’admission définitive des fonctionnaires stagiaires relevant des différentes catégories de traitement auprès du Service de coordination de la Maison de l’orientation.

Adapter la taille du texte :

Règlement grand-ducal 19 octobre 2020 fixant les modalités et les matières de l’examen de fin de stage sanctionnant la formation spéciale en vue de l’admission définitive des fonctionnaires stagiaires relevant des différentes catégories de traitement auprès du Service de coordination de la Maison de l’orientation.



Nous Henri, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau,

Vu la loi modifiée du 16 avril 1979 fixant le statut général des fonctionnaires de l’État ;

Vu l’article 6 de la loi modifiée du 15 juin 1999 portant organisation de l’Institut national d’administration publique ;

Vu la loi modifiée du 22 juin 2017 ayant pour objet l’organisation de la Maison de l’orientation ;

Vu l’avis de la Chambre des fonctionnaires et employés publics ;

Notre Conseil d’État entendu ;

Sur le rapport de Notre Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, et après délibération du Gouvernement en conseil ;

Arrêtons :

Chapitre 1er

- Catégorie de traitement A, groupes de traitement A1 et A2, sous-groupe administratif

Art. 1er.

Les fonctionnaires stagiaires de la catégorie de traitement A, groupes de traitement A1 et A2, sous-groupe administratif suivent une formation spéciale théorique sanctionnée par des épreuves écrites et complétée par la rédaction et présentation d’un travail de réflexion.

(1) La durée des cours de la formation spéciale théorique est fixée à soixante heures et comprend les matières indiquées dans le tableau :

Partie I – Matières certifiées par une attestation de présence

Matières

Durée

a)

La Maison de l’orientation, un guichet unique au service du citoyen

La Maison de l’orientation, service de ressource des lycées

14 heures

b)

Le rôle et les missions des acteurs internes et externes de la Maison de l’orientation actifs dans le domaine de l’orientation scolaire et professionnelle

17 heures

c)

Les réseaux et partenaires internationaux dans le domaine de l’orientation scolaire et professionnelle

5 heures

d)

Le système scolaire, l’enseignement supérieur et la formation des adultes au Luxembourg

10 heures

e)

Les standards administratifs à respecter

4 heures

f)

Accompagnement de la rédaction du travail de réflexion en étroite relation avec le champ d’activité professionnel du candidat

10 heures

(2) L’examen sanctionnant la fin de formation spéciale comporte des épreuves écrites sur les matières suivantes :

Partie II – Matières sanctionnées par un examen de fin de formation spéciale

Matières

Points

a)

La Maison de l’orientation, un guichet unique au service du citoyen

La Maison de l’orientation, service de ressource des lycées

60 points

b)

Le rôle et les missions des acteurs internes et externes de la Maison de l’orientation actifs dans le domaine de l’orientation scolaire et professionnelle

60 points

c)

Travail de réflexion en étroite relation avec le champ d’activité professionnel du candidat

60 points

(3) Le travail de réflexion porte sur une ou plusieurs thématiques étroitement liée(s) au champ d’activité professionnel du candidat.

Le travail de réflexion consiste dans la rédaction d’un mémoire dactylographié comportant un minimum de quinze pages et un maximum de trente pages A4. Le travail de réflexion est rédigé soit en français, soit en allemand au choix de l’agent. Le sujet du travail de réflexion est à déterminer par le directeur du Service de coordination de la Maison de l’orientation, ci-après « Service ». Il porte sur une mission ou un projet spécifique relevant du champ d’activité professionnelle du candidat.

Chapitre 2

- Catégorie de traitement B, groupe de traitement B1, sous-groupe administratif

Art. 2.

Les fonctionnaires stagiaires de la catégorie de traitement B, groupe de traitement B1, sous-groupe administratif suivent une formation spéciale théorique sanctionnée par des épreuves écrites.

(1) La durée des cours de la formation spéciale théorique est fixée à soixante heures et comprend les matières indiquées dans le tableau :

Partie I – Matières certifiées par une attestation de présence

Matières

Durée

a)

La Maison de l’orientation, un guichet unique au service du citoyen

La Maison de l’orientation, service de ressource des lycées 

8 heures

b)

Le rôle et les missions des acteurs internes et externes de la Maison de l’orientation actifs dans le domaine de l’orientation scolaire et professionnel

13 heures

c)

Les réseaux et partenaires internationaux dans le domaine de l’orientation scolaire et professionnelle

5 heures

d)

Le système scolaire, l’enseignement supérieur et la formation des adultes au Luxembourg

10 heures

e)

Les standards administratifs à respecter

4 heures

f)

Outils de travail (Microsoft Excel, Word, Outlook, Access ou autres en fonction des besoins du candidat et du service)

10 heures

g)

Premiers secours - gestes de base

10 heures

(2) Les épreuves écrites portent sur les matières suivantes :

Partie II – Matières sanctionnées par un examen de fin de formation spéciale

Matières

Points

a)

La Maison de l’orientation, un guichet unique au service du citoyen

La Maison de l’orientation, service de ressource des lycées

60 points

b)

Le rôle et les missions des acteurs internes et externes de la Maison de l’orientation actifs dans le domaine de l’orientation scolaire et professionnel

60 points

Chapitre 3

- Aspects organisationnels de la formation spéciale

Art. 3.

(1)

Les modalités d’organisation sont déterminées par le directeur du Service ou par son délégué. Elles sont transmises au fonctionnaire stagiaire au moins un mois à l’avance.

(2)

Les formations figurant au programme peuvent être organisées sous forme :

de cours présentiels ;
de cours en ligne ;
d’études personnelles ; ou
en mode alternant cours présentiels, cours en ligne ou études personnelles.

(3)

Le temps de présence passé dans les cours de formation spéciale est comptabilisé en tant que période d’activité de service.

Chapitre 4 

- Organisation des examens

Art. 4.

(1)

À la fin de la formation spéciale, les fonctionnaires stagiaires des différents groupes de traitement doivent passer un examen théorique qui porte sur les matières de la partie II des programmes de formation des différents groupes de traitement.

(2)

L’examen est organisé conformément aux dispositions du règlement grand-ducal modifié du 13 avril 1984 déterminant la procédure des commissions d’examen de l’examen de fin de formation spéciale pendant le stage et de l’examen de promotion dans les administrations et services de l’État et au règlement grand-ducal modifié du 31 octobre 2018 portant organisation de la formation pendant le stage pour les fonctionnaires stagiaires de l’État et des établissements publics de l’État ainsi que du cycle de formation de début de carrière des employés de l’État.

(3)

L’examen théorique a lieu dans les trois mois qui suivent la fin de la formation spéciale devant une commission d’examen qui se compose de trois membres effectifs au moins, dont un président et un secrétaire, ainsi que d’un nombre correspondant de membres suppléants, nommés par le ministre ayant l’Éducation nationale dans ses attributions, sur proposition du directeur du Service.

(4)

Les modalités d’élaboration et d’appréciation du travail de réflexion sont fixées par le président de la commission d’examen sous forme d’une grille d’évaluation. Le sujet retenu par le directeur du Service et la grille d’évaluation sont communiqués au candidat qui dispose d’un délai minimum de cinq mois pour son élaboration. Le travail de réflexion est remis par le candidat au président de la commission d’examen quinze jours au moins avant la date prévue pour sa présentation orale. Le document répond aux critères d’une argumentation cohérente, à savoir présenter des affirmations justifiées, envisager des objections, contextualiser les conclusions. Le travail de réflexion est évalué par deux correcteurs, qui sont experts dans le domaine de l’orientation scolaire et professionnelle, sur un total de soixante points.

Chapitre 5

- Disposition finale

Art. 5.

Notre Ministre ayant l’Éducation nationale, l’Enfance et la Jeunesse dans ses attributions est chargé de l’exécution du présent règlement qui sera publié au Journal officiel du Grand-Duché de Luxembourg.

Le Ministre de l’Éducation nationale,
de l’Enfance et de la Jeunesse,

Claude Meisch

Palais de Luxembourg, le 19 octobre 2020.

Henri


Retour
haut de page