Institut Luxembourgeois de Régulation - Règlement ILR/E19/20 du 21 mars 2019 portant approbation des exigences applicables au raccordement des réseaux de distribution et des installations de consommation - Secteur électricité.

Adapter la taille du texte :

Institut Luxembourgeois de Régulation - Règlement ILR/E19/20 du 21 mars 2019 portant approbation des exigences applicables au raccordement des réseaux de distribution et des installations de consommation - Secteur électricité.

La Direction de l’Institut Luxembourgeois de Régulation,

Vu le règlement (UE) 2016/1388 de la Commission du 17 août 2016 établissant un code de réseau sur le raccordement des réseaux de distribution et des installations de consommation, et notamment son article 6 et ses articles 12 à 21 ;

Vu la demande d’approbation de la société Creos Luxembourg S.A. du 7 septembre 2018, reçue le 11 septembre 2018, introduisant une proposition relative aux exigences applicables au raccordement des réseaux de distribution et des installations de consommation, telle que complétée le 8 février et le 15 mars 2019 ;

Considérant que cette proposition a été élaborée par le gestionnaire de réseau de transport, en concertation avec les gestionnaires de réseau de transport voisins et les gestionnaires de réseaux de distribution du Grand-Duché de Luxembourg, et a fait l’objet d’une consultation publique du 4 juillet au 3 août 2018 organisée par la société Creos Luxembourg S.A. ;

Arrête :

Art. 1er.

La proposition relative aux exigences applicables au raccordement des installations de consommation raccordées à un réseau de transport, des installations d’un réseau de distribution raccordées à un réseau de transport et des réseaux de distribution définies dans l’annexe au présent règlement intitulée « Exigences générales et supplémentaires pour les unités de consommation suivant règlement (UE) 2016/1388 », est approuvée.

Art. 2.

L’Institut demande au gestionnaire de réseau de transport de définir un échéancier pour l’élaboration des exigences applicables au raccordement des unités de consommation utilisées pour fournir des services de participation active de la demande conformément au chapitre 1er du titre III du règlement (UE) 2016/1388 de la Commission du 17 août 2016 établissant un code de réseau sur le raccordement des réseaux de distribution et des installations de consommation. L’échéancier est à remettre à l’Institut pour le 31 juillet 2019 au plus tard. 

Art. 3.

Le présent règlement sera publié au Journal officiel du Grand-Duché de Luxembourg et sur le site internet de l’Institut.

Pour l’Institut Luxembourgeois de Régulation,

La Direction,

Michèle Bram

Directrice adjointe

Camille Hierzig

Directeur adjoint

Luc Tapella

Directeur

Annexe : Exigences générales et supplémentaires pour les unités de consommation suivant règlement (UE) 2016/1388

Type d'exigences

Exigences supplémentaires

Exigences non obligatoires

Article

Définition

Installation de consommation raccordée à un réseau de transport

Installation d'un réseau de distribution raccordée à un réseau de transport

Installation de consommation ou réseau fermé de distribution fournissant DSR

Paramètre à définir

Proposition

Référence

PARAMETRES FREQUENCE

Plages de fréquence

12.1

TSO

X

X

X

Durée de fonctionnement dans les plages: Europe continentale 47,5-48,5Hz et 48,5-49 Hz

30 minutes

VDE-AR-N 4130 /chapitre 5.3

PARAMETRES TENSION

Plages de tension

13.1

TSO

X

X

X

Europe continentale: durée de fonctionnement dans la plage de tension: 1,118 pu-1,15 pu pour les installations de consommation et de distribution raccordées au réseau de transport connectés entre 110kV et 300 kV

30 minutes

VDE-AR-N 4130 /chapitre 5.3

13.1

TSO

X

X

X

Europe continentale: durée de fonctionnement dans la plage de tension: 1,05 pu-1,10 pu pour les installations de consommation et de distribution raccordées au réseau de transport connectés entre 300kV et 400 kV

Exigences en matière de puissance réactive

15.1.a 15.1.b

TSO

X

X

Définition des plages de puissance réactive (ne devrait pas dépasser 48 % de la puissance maximale en absorption ou de la puissance maximale en injection, la plus grande valeur des deux étant retenue (facteur de puissance 0,9 relatif à la puissance active en soutirage ou en injection)

cos phi=0,95 ind. Des exceptions justifiées par calcul prouvant l'inexistence d'un impact sur le réseau sont possibles

Des plages de puissance réactive peuvent être convenues entre le GRT et les installations VDE-AR-N 4130 /chapitre 5.5

AUTRES ASPECTS

Échange d'informations

18

TSO

X

X

Spécification des modalités applicables à l'échange d'informations. Publication de la liste précise des données requises dans le cadre de l'échange d'information.

Les échanges d'information entre les installations de consommation (clients directs ou réseaux de distribution) et le gestionnaire de réseau de transport se feront conformément à la norme IEC60870 partie 5 relative aux protocoles de télétransmission.

Déconnexion et reconnexion des réseaux de distribution et des installations de consommation

19.1.c

TSO/RSO

X

X

Spécification des capacités fonctionnelles de déconnexion de la charge nette en fréquence basse à partir d'une alimentation en courant alternatif nominal

8 étapes et le délestage par étape ne doit pas dépasser 10 % de la charge totale. Le schéma débute à 49 Hz où 5 % de la charge totale est délestée. L’étape finale (8) est fixée à 48 Hz avec un délestage équivalant à au moins 45 % de la charge totale du réseau

19.4.a

TSO

X

X

Spécification par le GRT des conditions dans lesquelles une installation de consommation raccordée à un réseau de transport ou un réseau de distribution raccordé à un réseau de transport sont autorisés à se reconnecter au réseau de transport

Spécification des données à échanger sont incluses dans contrats spécifiques entre installation et GRT

X

19.4.b

TSO

X

X

Réglages des dispositifs de synchronisation préalablement à la connexion de l'installation de consommation raccordée à un réseau de transport ou du réseau de distribution raccordé à un réseau de transport, y compris la tension, la fréquence, la plage d'écart angulaire et l'écart de tension et de fréquence

Spécification des données à échanger sont incluses dans contrats spécifiques entre installation et GRT

Qualité de la tension

20

TSO

X

X

Définition des exigences de la qualité de la tension/puissance.

Exigences de la qualité de tension sont reprises dans VDE-AR-N 4130 /chapitre 5.4

VDE-AR-N 4130 /chapitre 5.4

Modèles de simulation

X

21.3

TSO

X

X

Spécifications des modèles de simulation et de leur contenu

Concernant la modélisation en régime transitoire et en régime permanent des installations de consommation, Creos ne demande pas de modélisations particulières. Cependant, toutes les règles et recommandations reprises dans les prescriptions de raccordement haute tension (Technische Anschlussbedingungen für Hochspannungsschaltanlagen ou TAB HT) devront être suivies. Conformément à ces dernières, Creos demandera que les caractéristiques techniques des installations de consommation à raccorder au réseau lui soient fournies.

X

21.5

TSO

X

X

Exigences applicables à la qualité des enregistrements des installations de consommation raccordées

Toutes les règles et recommandations reprises dans les prescriptions de raccordement haute tension (Technische Anschlussbedingungen für Hochspannungsschaltanlagen ou TAB HT) devront être suivies. Conformément à ces dernières, Creos demandera que les caractéristiques techniques des installations de consommation à raccorder au réseau lui soient fournies.

En cas de conflit entre les exigences techniques acceptées par le règlement E15/01/ILR du 9 janvier 2015 portant acceptation des conditions techniques de raccordement au réseau haute tension exploité par Creos Luxembourg S.A. ou le règlement E09/35/ILR du 15 décembre 2009 portant acceptation des conditions techniques de raccordement aux réseaux moyenne tension pour le territoire du Grand-Duché de Luxembourg et les présentes exigences techniques applicables conformément au règlement (UE) 2016/631 du 14 avril 2016, ces dernières prévalent.


Retour
haut de page