Règlement ministériel du 26 juillet 1982 portant fixation du nombre de séries de leçons, de leçons d'épreuve, d'inspections et d'exercices de correction requis pour l'admissibilité à l'examen pratique des stagiaires aux différentes fonctions enseignantes de l'enseignement secondaire technique et de l'Institut supérieur de technologie.

Adapter la taille du texte :

Règlement ministériel du 26 juillet 1982 portant fixation du nombre de séries de leçons, de leçons d'épreuve, d'inspections et d'exercices de correction requis pour l'admissibilité à l'examen pratique des stagiaires aux différentes fonctions enseignantes de l'enseignement secondaire technique et de l'Institut supérieur de technologie.

Le Ministre de l'Education Nationale,

Vu le règlement grand-ducal du 23 avril 1981 concernant la formation scientifique et pédagogique et les conditions de nomination des maîtres de cours pratiques des établissements d'enseignement secondaire technique et de l'institut supérieur de technologie, article 34;

Vu le règlement grand-ducal du 23 avril 1981 concernant la formation scientifique et pédagogique et les conditions de nomination des professeurs d'enseignement technique des établissements d'enseignement secondaire technique et de l'institut supérieur de technologie, article 37;

Vu le règlement grand-ducal du 23 avril 1981 concernant la formation scientifique et pédagogique et les conditions de nomination des professeurs-ingénieurs diplômés et des professeurs-architectes diplômés des établissements d'enseignement secondaire technique et de l'Institut supérieur de technologie, article 24;

Vu le règlement grand-ducal du 16 août 1981 concernant la formation scientifique et pédagogique et les conditions de nomination des maîtres de cours spéciaux de l'enseignement secondaire technique, article 27;

Arrête:

Art. 1er.

Le nombre minimum de séries de leçons, de leçons d'épreuve, d'inspections et d'exercices de correction requis pour l'admissibilité à l'examen pratique des stagiaires des différentes fonctions enseignantes de l'enseignement secondaire technique et de l'institut supérieur de technologie est fixé comme suit:

a)

séries de leçons:

2

b)

leçons d'épreuve:

8

c)

inspections:

4

d)

exercices de correction:

4.

Art. 2.

Les directeurs des établissements, ensemble avec les conseillers pédagogiques et les patrons de stage concernés, veillent à ce que les épreuves mentionnées ci-dessus soient réparties, d'une façon aussi égale que possible, sur les cinq trimestres sur lesquels s'étend le stage de formation pratique.

Art. 3.

Les épreuves auxquelles le stagiaire s'est soumis sont consignées dans un carnet de stage. L'inscription mentionne la date de l'épreuve, le sujet ou le contenu et l'appréciation de l'épreuve ainsi que le nom du patron de stage responsable.

Art. 4.

Les inspections mentionnées à l'article 1er ci-dessus sont faites par le directeur ou par un délégué qu'il aura désigné à cet effet.

Art. 5.

Au stagiaire ayant suffi aux obligations énoncées aux articles 1er et 3 ci-dessus, le directeur de l'établissement auquel le stagiaire est attaché, délivre un certificat du stage de formation pratique.

Les stagiaires qui, à l'ouverture de la session d'examen de l'examen pratique, ne sont pas détenteurs du certificat du stage de formation pratique ne sont pas admis aux épreuves de l'examen pratique.

Art. 6.

Le présent arrêté sera publié au Mémorial.

Luxembourg, le 26 juillet 1982.

Le Ministre de l'Education Nationale,

Fernand Boden


Retour
haut de page