Règlement ministériel du 3 juillet 1994 relatif au classement des candidats à la fonction d'inspecteur de l'enseignement primaire et fixant le coefficient des épreuves du dossier conformément au règlement grand-ducal du 12 décembre 1993.

Adapter la taille du texte :

Règlement ministériel du 3 juillet 1994 relatif au classement des candidats à la fonction d'inspecteur de l'enseignement primaire et fixant le coefficient des épreuves du dossier conformément au règlement grand-ducal du 12 décembre 1993.

Le Ministre de l'Education Naltionale,

Vu le règlement grand-ducal du 12 décembre 1993 portant réglementation du classement des candidats à la fonction d'inspecteur de l'enseignement primaire;

Arrête:

Art. 1er.

Les candidats à la fonction d'inspecteur de l'enseignement primaire seront classés moyennant les éléments suivants:

a) une épreuve évaluant la motivation et les aptitudes requises pour l'exercice de la profession d'inspecteur de l'enseignement primaire;
b) une épreuve écrite évaluant les compétences dans le domaine administratif;
c) un dossier comportant un rapport succinct sur leur carrière professionnelle, les formations suivies dans le domaine pédagogique et leurs activités périscolaires.

Art. 2.

Les éléments du classement cités à l'article 1er du présent arrêté sont cotés sur un maximum de vingt points.

Art. 3.

Seuls les candidats obtenant une note supérieure à dix points sur vingt dans chacune des épreuves citées à l'article 1er du présent arrêté peuvent être classés en rang utile.

Art. 4.

Pour le classement des candidats, l'épreuve citée sous a) de l'article 1er du présent arrêté est dotée du coefficient 2; l'épreuve citée sous b) ainsi que le dossier cité sous c) sont dotés du coefficient 1.

Art. 5.

Les dispositions de l'arrêté ministériel du 12 mai 1976 portant fixation du barème de cotation pour les mentions au certificat d'aptitude aux fonctions d'inspecteur de l'enseignement primaire ainsi que toute autre disposition contraire au présent arrêté sont abrogées.

Luxembourg, le 3 juillet 1994.

Le Ministre de l'Education Nationale,

Marc Fischbach


Retour
haut de page