Arrêté du 27 avril 1901 concernant la destruction du ver de la grappe (Cochylis ambiguella, Hubner) dans la commune de Wormeldange.

Adapter la taille du texte :

Arrêté du 27 avril 1901, concernant la destruction du ver de la grappe (Cochylis ambiguella, Hubner) dans la commune de Wormeldange.

LE MINISTRE d'ETAT PRÉSIDENT DU GOUVERNEMENT;

Attendu que la cochylis de la vigne (ver de la grappe, ver coquin) a causé dans les dernières années de grands dégâts dans une partie notable du vignoble des sections de Machtum et d'Ahn de la commune de Wormeldange;

Attendu que les mêmes ravages menacent de se reproduire cette année sur une échelle dont il est impossible de prévoir l'etendue et pouvant prendre un caractère calamiteux;

Considérant qu'il est d'un intérêt général d'empêcher le retour de dommages aussi graves;

Vu la loi du 15 mars 1892, concernant la destruction des insectes et des végétaux nuisibles à l'agriculture;

Vu l'avis de la Commission de viticulture, émis en séance plénière à la date du 17 avril 1901 et aptes avoir pris connaissance de la délibération du conseil communal de Wormeldange, prise à la date du 16 du même mois;

Après délibération du Gouvernement en conseil;

Arrête:

Art. 1er.

Il sera procédé pendant les mois de mai, juillet et août de cette année et des deux années subséquentes à la destruction du ver de la grappe dans les vignes des sections de Machtum et d'Ahn, situées dans la zone basse et à flanc de coteau de la côte principale entre Machtum et Ahn et renfermant les lieux dits «Kummert, Rœrberg, Hiélenterbour, Schouwer, Nittelerroth, Vogelsanck, Wackelterberg, unter der Hollfels, Machtumergewann und unter dem Machtumerwald.»

Art. 2.

Les mesures de destruction seront les suivantes:

a) capture du papillon des deux générations (en mai et en juillet) à l'aide, d'écrans englués et de lampes pièges (procédés Oberlin et Dolles);
b) destruction de la larve de la première génération soit par extraction directe du ver dans la manne ou à l'aide de solutions insecticides;
c) destruction du ver de la deuxième génération par l'enlèvement des grains piqués;
d) destruction de la chrysalide par le décorticage des souches, l'incinération des liens de paille, d'osise, etc. (traitement d'hiver).

Art. 3.

Ceux qui, à un titre quelconque, ont la puissance d'un terrain, sont tenus d'exécuter sur cet immeuble les mesures prescrites par le présent arrêté.

Art. 4.

Pendant la période indiquée à l'art. 1er, la visite des vignes se fera régulièrement par les agents de la police locale et générale.

Art. 5.

Ces agents rechercheront et constateront les infractions aux prescriptions de l'art. 2 qui précède. Ils dresseront à charge des contrevenants procès-verbal, qu'ils transmettront en due forme le même jour au ministère public près le tribunal de police du canton.

Art. 6.

Les contrevenants aux prescriptions de l'art. 2 de l'arrêté encourront les peines portées par l'art. 3 de la loi du 15 mars 1892, concernant la destruction des insectes et des végétaux nuisibles à l'agriculture. Il appartiendra au juge de statuer conformément aux dispositions de l'art. 4 de la dite loi.

Art. 7.

Le présent arrêté sera inséré au Mémorial. Il sera en outre publié et affiché de la manière usitée dans les sections intéressées.

Luxembourg, le 27 avril 1901.

Le Ministre d'État,

Président du Gouvernement,

EYSCHEN.


Retour
haut de page