Arrêté du 30 novembre 1918 concernant le rationnement en farine resp. en pain, ainsi que la fixation des quantités de blé concédés aux entrepreneurs d'exploitations agricoles pour la nourriture des membres de leur ménage.

Adapter la taille du texte :

Arrêté du 30 novembre 1918, concernant le rationnement en farine resp. en pain, ainsi que la fixation des quantités de blé concédées aux entrepreneurs d'exploitations agricoles pour la nourriture des membres de leur ménage.

LE GOUVERNEMENT EN CONSEIL;

Vu l'arrêté grand-ducal du 9 août 1918, concernant le régime de la récolte de blé;

Revu l'arrêté du 22 août 1918, concernant le rationnement en farine, resp. en pain;

Revu l'arrêté du 9 août 1918, concernant la mouture et le transport du blé et de la farine, ainsi que la fixation des quantités de blé concédées aux entrepreneurs d'exploitations agricoles pour la nourriture des membres de leur ménage;

Arrête:

Art. 1er.

Les art. 1er et 2 de l'arrêté précité du 22 août 1918 sont abrogés et remplacés par les dispositions suivantes:

«     

Les rations de farine ou de pain compétant aux détenteurs de cartes à pain sont fixées comme suit, à partir du 1er décembre 1918:

a) pour les détenteurs de cartes à pain en général, à 305 grammes de farine ou 400 gr. de pain par jour;
b) pour les ouvriers manuels, à 340 gr. de farine ou 450 grammes de pain par jour;
c) pour les ouvriers des mines, des minières, des hauts-fourneaux et des aciéries et les agents des chemins de fer occupés à la conduite des locomotives et des trains, à huit rations journalières de 340 grammes de farine ou 450 gr. de pain pour chaque période de sept jours.
     »

Art. 2.

Par dérogation à l'arrêté du 9 août 1918 prévisé, les quantités de blé concédées aux entrepreneurs d'exploitations agricoles pour la nourriture des membres de leur ménage, des domestiques et des ouvriers temporaires, pour la période du 1er décembre, 1918 au 1er septembre 1919 sont fixées comme suit:

«     
a) par membre du ménage, y compris les domestiques, à 130 kg.;
b)

par journée d'ouvrier, à 0,475 kg.

     »

Les carnets de mouture seront rectifiés en conséquence par les soins de l'Office de statistique.

Art. 3.

Pour le surplus, les dispositions des arrêtés précités resteront en vigueur.

Art. 4.

Le présent arrêté sera inséré au Mémorial.

Luxembourg, le 30 novembre 1918.

Les membres du Gouvernement,

E. REUTER.

N. WELTER.

A. LIESCH.

A. NEYENS.

A. COLLART.


Retour
haut de page