Arrêté grand-ducal du 25 avril 1940, portant règlement des examens pour les grades en sciences naturelles.

Adapter la taille du texte :

Arrêté grand-ducal du 25 avril 1940, portant règlement des examens pour les grades en sciences naturelles.



Nous CHARLOTTE, par la grâce de Dieu

Grande-Duchesse de Luxembourg, Duchesse de Nassau, etc., etc., etc.;

Vu la loi du 5 août 1939, sur la collation des grades, et notamment l'art. 19 de cette loi;

Vu la loi du 8 mars 1875, sur la collation des grades;

Notre Conseil d'Etat entendu;

Sur le rapport de Notre Ministre de l'Instruction Publique et après délibération du Gouvernement en Conseil;

Avons arrêté et arrêtons:

Art. 1er.

Les examens pour les grades en sciences naturelles ont lieu conformément aux programmes et aux dispositions du présent arrêté.

Un arrêté ministériel réglera les détails des examens.

Candidature en sciences naturelles préparatoire aux études médicales ou pharmaceutiques.

Art. 2.

Les matières de l'examen pour la candidature en sciences naturelles préparatoire à l'étude de la médecine et médecine dentaire, de la médecine vétérinaire ou de la pharmacie forment l'objet d'une épreuve unique qui comprend:

la physique expérimentale;
la chimie théorique, minérale et organique;
la botanique;
la zoologie;
la philosophie: logique, psychologie et philosophie morale.

Les épreuves écrites sont rédigées soit en allemand, soit en français.

Pour être admis à l'examen, le récipiendaire doit justifier par certificats d'études:

avoir suivi, soit aux cours supérieurs, soit à l'université, des cours sur chacune des matières de l'examen;
avoir suivi, en outre, aux cours supérieurs ou à l'université, un cours de manipulations chimiques, un cours pratique d'analyse chimique qualitative et un cours de microscopie.

Le diplôme de la candidature en sciences naturelles préparatoire à l'étude de la médecine et médecin dentaire, de la médecine vétérinaire ou de la pharmacie est conféré après cet examen.

Candidature en sciences naturelles préparatoire au doctorat en sciences naturelles.

Art. 3.

L'examen pour la candidature en sciences naturelles préparatoire au doctorat en sciences naturelles est sectionné en deux épreuves.

La première épreuve comprend:

la chimie: la chimie théorique et les métalloïdes;
la physique expérimentale;
la géologie;
la philosophie: logique, psychologie et philosophie morale.

Les épreuves sont rédigées soit en allemand, soit en français.

Il doit résulter de l'ensemble de l'examen que les récipiendaires s'expriment avec correction et facilité.

Pour être admis à l'examen, le récipiendaire doit justifier, par certificats d'études:

avoir suivi, soit aux cours supérieurs, soit à l'université, des cours sur chacune des matières du programme;
avoir suivi en outre, aux cours supérieurs ou à l'université, un cours de manipulations chimiques.

Il lui est délivré un certificat constatant la manière dont il a subi la première épreuve.

La seconde épreuve a pour objet:

la chimie: les métaux, la chimie organique, l'analyse qualitative;
la botanique;
la zoologie, y compris les éléments de l'anatomie et de la physiologie humaines;
la minéralogie.

Il doit résulter de l'ensemble de l'examen que les récipiendaires s'expriment avec correction et facilité.

Pour être admis à l'examen, le récipiendaire doit justifier, par certificats d'études:

avoir suivi, pendant deux années, dont une au moins à l'université, l'autre aux cours supérieurs ou à l'université, des cours sur chacune des matières de l'examen;
avoir suivi pendant deux semestres un cours pratique d'analyse chimique qualitative et un cours de microscopie.

Il doit produire, en outre, un certificat attestant qu'il a suivi, soit dans l'enseignement moyen, soit aux cours supérieurs ou à l'université, des cours sur les éléments de géométrie analytique et de calcul différentiel et intégral.

Le grade de candidat en sciences naturelles n'est conféré qu'après ce second examen.

Doctorat en sciences naturelles.

Art. 4.

L'examen pour le doctorat en sciences naturelles comprend une épreuve unique et porte obligatoirement sur un des trois groupes suivants, au choix des récipiendaires:

sciences chimiques;
sciences biologiques;
sciences géographiques et géologiques.

Le groupe des sciences chimiques comprend:

la chimie théorique;
la chimie minérale industrielle;
les théories et synthèses de la chimie organique;
l'analyse minérale qualitative et quantitative.

Le groupe des sciences biologiques comprend:

la biologie générale;
la botanique;
la zoologie.

Le groupe des sciences géographiques et géologiques comprend:

la géographie botanique, zoologique, humaine et économique;
la géographie régionale;
la géologie;
la minéralogie.

Les récipiendaires subiront, en dehors des épreuves écrites et orales, une épreuve pratique, sur les matières d'un des trois groupes mentionnés ci-dessous, suivant la spécialité choisie:

A. Sciences chimiques:
une analyse minérale qualitative;
deux analyses quantitatives, dont une titrimétrique et l'autre gravimétrique;
une ou deux préparations de chimie organique.
B. Sciences biologiques:
la détermination de végétaux et d'animaux;
des exercices de microscopie et l'interprétation de préparations microscopiques;
une ou deux préparations zootomiques.
C. Sciences géographiques et géologiques:
des exercices de cartographie;
la détermination de roches et de fossiles;
la détermination d'espèces minérales.

Le diplôme mentionnera le groupe choisi par le récipiendaire.

Il doit résulter de l'ensemble de l'examen que les récipiendaires s'expriment avec correction et facilité et que leur prononciation est bonne.

Pour être admis à l'examen pour le doctorat, le récipiendaire doit justifier par certificats d'études avoir suivi à l'université, après l'obtention du grade de candidat, des cours sur chacune des matières de l'examen et s'être livré à l'université pendant deux années, avant ou après l'obtention du grade de candidat, à des travaux pratiques sur les branches de son groupe. Ces travaux comprennent:

A. Pour l'ordre des sciences chimiques:
des exercices d'analyse chimique qualitative et quantitative;
des préparations de chimie organique;
des exercices de chimie théorique.
B. Pour l'ordre des sciences biologiques:
des exercices de microscopie;
des exercices de zootomie;
des exercices de physiologie végétale ou animale;
des exercices de détermination de végétaux et d'animaux.
C. Pour l'ordre des sciences géographiques et géologiques: des exercices pratiques de géographie, de géologie et de minéralogie.

Il est exigé en outre:

A. Pour l'ordre des sciences chimiques, un certificat attestant que le récipiendaire s'est livré à l'université, avant ou après l'obtention du grade de candidat, pendant un semestre à des travaux pratiques de botanique et de zoologie.
B. Pour l'ordre des sciences biologiques, un certificat attestant que le récipiendaire s'est livré à l'université, avant ou après l'obtention du grade de candidat, pendant un semestre à des exercices pratiques de chimie.
C. Pour l'ordre des sciences géographiques et géologiques, un certificat attestant que le récipiendaire s'est livré à l'université avant ou après l'obtention du grade de candidat, pendant deux semestres aux travaux d'un séminaire de géographie ou d'une institution analogue et pendant un semestre à des exercices pratiques de chimie.

Art. 5.

Pour l'épreuve pratique du doctorat, les membres du jury touchent, chacun, une indemnité de 75 fr. par candidat ayant pris part à l'épreuve et, en outre, un supplément de 50 fr. pour chaque journée d'examen pratique, et ce quel que soit le nombre des candidats examinés.

Art. 6.

La publication des programmes détaillés sera faite avant l'ouverture de la session ordinaire de 1940. Le présent arrêté sortira ses effets dès l'ouverture de la session ordinaire de 1941. Toutefois, les candidats qui, avant la publication de ces programmes, auront déjà subi un examen dans l'ordre d'études des sciences naturelles ou auront été ajournés à un de ces examens, pourront également, à leur demande, être examinés selon la loi du 8 mars 1875 et les autres lois en vigueur jusqu'ici.

Les difficultés auxquelles l'application de ces dispositions pourra donner lieu seront décidées par le Gouvernement, sans recours, le jury d'examen entendu en son avis.

Art. 7.

Notre Ministre de l'Instruction Publique est chargé de l'exécution du présent arrêté.

Le Ministre de l'Instruction Publique,

N. Margue.

Luxembourg, le 25 avril 1940.

Charlotte.


Retour
haut de page