Arrêté royal du 19 juillet 1832 défendant le port de cocardes ou signes étrangers, ainsi que les réunions du peuple dans un but politique.


Retour
haut de page