Loi du 29 décembre 1900 autorisant la vente des terrains de l'Etat restés disponibles par la construction des chemins de fer vicinaux.


Retour
haut de page