Règlement grand-ducal du 10 juin 1963 concernant le recrutement, le stage et l'examen de fin de stage du personnel du Centre de formation ménagère rurale.

Adapter la taille du texte :

Règlement grand-ducal du 10 juin 1963 concernant le recrutement, le stage et l'examen de fin de stage du personnel du Centre de formation ménagère rurale.

Nous CHARLOTTE, par la grâce de Dieu, Grande-Duchesse de Luxembourg, Duchesse de Nassau, etc., etc., etc.;

Vu les articles 9 et 12 de la loi du 9 janvier 1963 portant création d'un centre de formation ménagère rurale;

Notre Conseil d'Etat entendu;

Sur le rapport de Notre Ministre de l'Agriculture et après délibération du Gouvernement en Conseil;

Avons arrêté et arrêtons:

Art. 1er.

Dans le présent règlement, le terme de «Centre» désigne le centre de formation ménagère rurale, créé par la loi du 9 janvier 1963.

Le terme «institutrice d'enseignement ménager agricole» désigne également l'institutrice d'enseignement ménager agricole en chef et la directrice.

Art. 2.

Pour être nommée institutrice d'enseignement ménager agricole, la candidate doit remplir les conditions suivantes:

a) être titulaire du diplôme luxembourgeois de fin d'études secondaires;
b) être détentrice du diplôme d'agrégée de l'enseignement secondaire inférieur, section économie ménagère agricole, obtenu en Belgique, ou du diplôme de professeur d'enseignement ménager agricole obtenu en France, ou d'un diplôme équivalent d'un autre pays, représentant chaque fois la sanction finale d'un cycle unique et complet d'au moins deux années d'études dans un institut ménager agricole, reconnu par le pays en question; ce dernier diplôme devra être homologué par le Ministre de l'Agriculture;
c) avoir fait un stage d'un an à l'étranger, soit dans l'enseignement ménager agricole, soit dans une exploitation agricole modèle, soit dans un institut supérieur ménager agricole à choisir d'un commun accord avec le directeur du centre;
d) avoir fait au centre un stage pédagogique de deux ans;
e) avoir passé l'examen d'aptitude à la fonction d'institutrice d'enseignement ménager agricole.

Art. 3.

L'examen d'aptitude à la fonction d'institutrice d'enseignement ménager agricole visé à l'article 2 ci-dessus comprend:

a) un rapport de stage circonstancié, permettant d'apprécier le profit que la candidate a tiré de son stage;
b) une leçon de théorie sur un sujet indiqué par la commission et choisi dans les branches techniques du programme;
c) une leçon d'application pratique indiquée par la commission et choisie dans les branches pratiques du programme;
d) des interrogations sur la méthodologie et la didactique de l'enseignement ménager agricole.

Art. 4.

Pour être nommée maîtresse d'enseignement ménager agricole, la candidate doit remplir les conditions suivantes

a) être détentrice du brevet de maîtresse d'enseignement ménager familial délivré par le Ministre de l'Education Nationale, ou d'un diplôme équivalent d'un autre pays, reconnu par le pays en question; ce dernier diplôme devra être homologué par le Ministre de l'Agriculture;
b) avoir passé un stage d'un an à l'étranger dans un établissement d'enseignement ménager agricole à choisir d'un commun accord avec le directeur du centre;
c) avoir fait au centre un stage pédagogique d'un an;
d) avoir passé l'examen d'aptitude à la fonction de maîtresse d'enseignement ménager agricole.

Art. 5.

L'examen visé à l'article 4 ci-dessus comprend:

a) un rapport de stage circonstancié permettant d'apprécier le profit que la candidate a tiré de son stage;
b) deux leçons d'applications pratiques indiquées par la commission et choisies dans les branches pratiques du programme;
c) des interrogations sur la méthodologie et la didactique des applications pratiques dans l'enseignement ménager agricole.

Art. 6.

Les examens d'aptitude à la fonction d'institutrice d'enseignement ménager agricole et à celle de maîtresse d'enseignement ménager agricole auront lieu devant une commission composée de trois membres au moins nommés par le Ministre de l'Agriculture.

Ne peuvent être membres de la commission des parents ou alliés d'une candidate jusqu'au quatrième degré inclusivement.

La commission statue sur l'admissibilité des candidates. Elle arrête la procédure à suivre et fixe le coefficient des points à accorder à chaque matière.

A la suite de l'examen, la commission prononce l'admission, l'ajournement ou le rejet des candidates.

Art. 7.

Par dérogation aux articles 2 et 4 du présent règlement, les enseignantes actuellement en service, sont considérées comme remplissant les conditions de nomination si

elles sont titulaires du diplôme de régente ménagère agricole ou d'un diplôme équivalent pour les institutrices d'enseignement ménager agricole et du diplôme de maîtresse d'ouvrages manuels pour les maîtresses d'enseignement ménager agricole;
elles enseignent depuis plus de dix ans au centre.

Art. 8.

Le stage pédagogique prévu aux articles 2 et 4 ci-dessus comprend:

a) l'étude de la méthodologie et de la didactique de l'enseignement ménager agricole et des applications pratiques sous la surveillance du directeur;
b) des leçons modèles théoriques et pratiques dirigées par des institutrices d'enseignement ménager agricole à désigner par le directeur.

Ces institutrices délivreront aux stagiaires, à la fin du stage, un certificat sur l'accomplissement de leur tâche.

Le Ministre de l'Agriculture, sur proposition du directeur, déterminera toutes les mesures de détails concernant le stage pédagogique.

Art. 9.

Notre Ministre de l'Agriculture est chargé de l'exécution de présent règlement, qui sera publié au Mémorial.

Palais de Luxembourg, le 10 juin 1963.

Pour la Grande-Duchesse:

Son Lieutenant-Représentant

Jean

Grand-Duc héritier

Le Ministre de l'Agriculture,

Emile Schaus


Retour
haut de page