Règlement grand-ducal du 11 juillet 1972 fixant le programme de l'examen pour le doctorat en philosophie et lettres.

Adapter la taille du texte :

Règlement grand-ducal du 11 juillet 1972 fixant le programme de l'examen pour le doctorat en philosophie et lettres.

Nous JEAN, par la grâce de Dieu, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau, etc., etc., etc.;

Vu la loi du 5 août 1939 sur la collation des grades, notamment l'article 19;

Vu l'article 27 de la loi du 8 février 1961 portant organisation du Conseil d'Etat et considérant qu'il y a urgence;

Sur le rapport de Notre Ministre de l'Education Nationale et après délibération du Gouvernement en conseil;

Arrêtons:

Art. Ier.

Les articles 4 à 11 de l'arrêté grand-ducal du 17 février 1940 ayant pour objet de régler les examens pour les grades en philosophie et lettres, tels qu'ils ont été modifiés par le règlement grand-ducal du 14 avril 1969 fixant le programme de l'examen pour le doctorat en philosophie et lettres, sont remplacés par les dispositions suivantes:

«     

Art. 4.

L'examen pour le doctorat en philosophie et lettres comprend une épreuve unique et porte obligatoirement sur une branche principale et une branche secondaire, à choisir par le candidat parmi les branches suivantes: latin, grec, allemand, français, anglais, philosophie, histoire, psychologie, géographie. La psychologie et la géographie ne peuvent être choisies que comme branches secondaires.

Art. 5.

Pour le latin comme branche principale, l'examen comporte les épreuves suivantes:

1. Traduction et commentaire de textes difficiles tirés d'auteurs latins;
2. Thème latin ou rédaction latine, au choix du candidat;
3. Examen approfondi sur des auteurs latins à déterminer par un arrêté ministériel;
4. Les institutions politiques romaines et la civilisation romaine, en particulier la religion romaine.

Les épreuves sous 1 et 2 se font par écrit; les épreuves sous 3 et 4 se font oralement.

Pour le latin comme branche secondaire, l'examen comporte les épreuves sous 1, 3 et 4.

Art. 6.

Pour le grec comme branche principale, l'examen comporte les épreuves suivantes:

1. Traduction et commentaire de textes inconnus tirés d'auteurs grecs;
2. Thème grec;
3. Traduction et commentaire d'un texte tiré d'auteurs grecs à déterminer par un arrêté ministériel;
4. La civilisation grecque.

Les épreuves sous 1 et 2 se font par écrit; les épreuves sous 3 et 4 se font oralement.

Pour le grec comme branche secondaire, l'examen comporte les épreuves sous 1, 3 et 4.

Art. 7.

Pour l'allemand comme branche principale, l'examen comporte les épreuves suivantes:

1. Analyse d'un texte tiré d'un auteur allemand;
2. Dissertation portant sur des auteurs allemands à déterminer par un arrêté ministériel;
3. Examen approfondi sur les auteurs visés sous 2;
4. La littérature allemande du moyen-âge ou la linguistique, au choix du candidat.

Les épreuves sous 1 et 2 se font par écrit; les épreuves sous 3 et 4 se font oralement.

Pour l'allemand comme branche secondaire, l'examen comporte les épreuves sous 1, 2 et 3.

Art. 8.

Pour le français comme branche principale, l'examen comporte les épreuves suivantes:

1. Analyse d'un texte tiré d'un auteur français;
2. Dissertation portant sur des auteurs français à déterminer par un arrêté ministériel;
3. Examen approfondi sur les auteurs visés sous 2;
4. L'ancien français, la grammaire et la stylistique du français moderne.

Les épreuves sous 1 et 2 se font par écrit; les épreuves sous 3 et 4 se font oralement.

Pour le français comme branche secondaire, l'examen comporte les épreuves sous 1, 2 et 3.

Art. 9.

Pour l'anglais comme branche principale, l'examen comporte les épreuves suivantes:

1. Analyse d'un texte en vers ou en prose tiré d'un auteurs anglais;
2. Dissertation portant sur une question fondamentale tirée d'auteurs anglais à déterminer par un arrêté ministériel;
3. Examen approfondi sur au moins trois des ouvrages visés sous 2;
4. Traduction en anglais moderne et commentaire littéraire, linguistique et grammatical d'un texte anglais du moyen âge à déterminer par un arrêté ministériel.

Les épreuves sous 1 et 2 se font par écrit; les épreuves sous 3 et 4 se font oralement.

Pour l'anglais comme branche secondaire, l'examen comporte les épreuves sous 1. 2 et 3.

Art. 10.

Pour la philosophie comme branche principale, l'examen comporte les épreuves suivantes:

1. Histoire de la philosophie: au choix du candidat, une des périodes à déterminer par un arrêté ministériel;
2. Auteurs: plusieurs auteurs parmi ceux qui sont à déterminer par un arrêté ministériel;
3. Une des spécialités suivantes, au choix du candidat: logique et méthodologie; théorie de la connaissance; métaphysique; morale et sociologie.

La matière sous 1 fait l'objet d'une épreuve écrite; celle sous 2 fait l'objet d'une épreuve orale; la spécialité choisie sous 3 fait l'objet d'une épreuve écrite et d'une épreuve orale.

Pour la philosophie comme branche secondaire, l'examen comporte une épreuve écrite en histoire de la philosophie et deux épreuves orales sur des auteurs et des traités à déterminer par un arrêté ministériel.

Art. 11.

Pour l'histoire comme branche principale, l'examen comporte les épreuves suivantes:

1. Deux sujets ou périodes historiques choisis par le candidat parmi ceux qui seront déterminés par un arrêté ministériel;
2. Méthode historique et historiographie;
3. Deux des matières suivantes, au choix du candidat: éléments d'archéologie; éléments d'épigraphie latine; éléments de numismatique; éléments d'héraldique; éléments de paléographie latine; éléments de diplomatique; éléments de sigillographie; éléments de démographie historique; histoire de l'art, de la préhistoire à la Renaissance exclusivement; histoire de l'art, de la Renaissance (inclusivement) à nos jours; éléments de statistique.

Toutes les matières peuvent faire l'objet d'un examen écrit et d'un examen oral.

Pour l'histoire comme branche secondaire, l'examen comporte, au choix du candidat, trois des épreuves définies ci-dessus.

Art. 11bis.

Pour la psychologie comme branche secondaire, l'examen comporte les épreuves suivantes:

1. Problèmes de psychopédagogie: méthodologie; psychologie et pédagogie; l'apprentissage scolaire; les interactions sociales en classe et l'apprentissage;
2. Les fonctions cognitives;
3. Introduction à la psychologie clinique.

Les matières sous 1 et 2 font l'objet d'une épreuve écrite; la matière sous 3 fait l'objet d'une épreuve orale.

Art. 11ter.

Pour la géographie comme branche secondaire, l'examen comporte les épreuves suivantes:

1. Géographie humaine;
2. Géographie régionale;
3. Cartographie.

Toutes les matières peuvent faire l'objet d'un examen écrit et d'un examen oral.

     »

Art. II.

Les dispositions de l'article Ier qui précède entreront en vigueur dès la session ordinaire de 1973. Toutefois, pendant la session ordinaire de 1972 et la session extraordinaire de 1973, les candidats peuvent, sur leur demande, être examinés conformément aux dispositions de l'article Ier qui précède.

Les difficultés auxquelles l'application des dispositions de l'alinéa qui précède pourrait donner lieu seront décidées par le Ministre de l'Education Nationale, sans recours, le jury d'examen entendu en son avis.

Art. III.

La branche principale pour laquelle opte le candidat constitue sa spécialité au sens de l'article 12 alinéa 4 de l'arrêté grand-ducal du 17 février 1940 ayant pour objet de régler les examens pour les grades en philosophie et lettres.

Art. IV.

Notre Ministre de l'Education Nationale est chargé de l'exécution du présent règlement, qui sera publié au Mémorial.

Le Ministre de l'Education Nationale,

Jean Dupong

Palais de Luxembourg, le 11 juillet 1972

Jean


Retour
haut de page