Règlement ministériel du 27 février 1975 concernant l'examen probatoire des candidats à la profession d'assistant technique médical de radiologie.

Adapter la taille du texte :

Règlement ministériel du 27 février 1975 concernant l'examen probatoire des candidats à la profession d'assistant technique médical de radiologie.

Le Ministre de la Santé Publique,

Vu l'article 2 du règlement grand-ducal du 16 août 1974 modifiant le règlement grand-ducal du 29 mai 1970 portant exécution des articles 1er et 5 de la loi du 18 novembre 1967 portant réglementation de certaines professions paramédicales en ce qui concerne la profession d'assistant technique médical;

Arrête:

Art. 1er.

L'examen probatoire aux études d'assistant technique médical en radiologie des candidats ayant accompli avec succès une formation générale de onze années d'études a lieu une fois par an après un trimestre d'études préparatoires.

Art. 2.

L'examen probatoire a lieu devant un jury de trois membres composé de:

- deux médecins-spécialistes en électro-radiologie
- un fonctionnaire ou employé du ministère de la santé publique.

Il est nommé en outre trois membres supléants.

Nul ne peut en sa qualité de membre du jury prendre part à l'examen d'un de ses parents ou alliés jusqu'au quatrième degré inclusivement.

Le jury choisit son président parmi ses membres, le représentant du ministère de la santé publique assumera les fonctions de secrétaire du jury.

Le jury fixe les matières ainsi que le jour d'ouverture de la session; il désigne les dates et lieux des différentes épreuves et en informera les candidats.

Les décisions du jury sont sans appel.

Art. 3.

L'examen comporte une épreuve orale cotée de 0 à 60 points. Pour l'établissement de la note définitive le jury prend en considération, à raison de deux tiers, la note obtenue à l'épreuve de l'examen, à raison de un sixième, la moyenne des notes obtenues aux épreuves écrites du 1er trimestre et, à raison de un sixième, la note de stage obtenue au courant du 1er cycle de stage.

Art. 4.

Est déclaré reçu le candidat qui a obtenu une note définitive de 35 points. Est rejeté le candidat qui a obtenu une note inférieure à 35 points.

Le candidat rejeté pourra se présenter à une nouvelle session ordinaire d'examen.

Art. 5.

Un procès-verbal de l'examen est dressé par le secrétaire du jury d'examen et signé par le président. Il est déposé au ministère de la santé publique dans le mois qui suit la délibération du jury.

Une liste des candidats reçus, dressée par ordre alphabétique et mentionnant les notes obtenues par les candidats, est jointe au procès-verbal.

Art. 6.

Le présent règlement sera publié au Mémorial.

Luxembourg, le 27 février 1975.

Le Ministre de la Santé Publique,

Emile Krieps


Retour
haut de page