Règlement ministériel du 20 février 1997 déterminant:
- les branches qui figurent à l'examen de fin d'études, session 1997, de la division des professions de santé et des professions sociales du régime technique, section de la formation de l'éducateur / éducatrice, régime de la formation à plein temps;
- la nature des épreuves et la pondération des épreuves écrites, orales et pratiques;
- les branches fondamentales;
- les branches qui peuvent faire l'objet d'une dispense, ainsi que le nombre maximal de branches à dispense.

Adapter la taille du texte :

Règlement ministériel du 20 février 1997 déterminant:

les branches qui figurent à l'examen de fin d'études, session 1997, de la division des professions de santé et des professions sociales du régime technique, section de la formation de l'éducateur / éducatrice, régime de la formation à plein temps;
la nature des épreuves et la pondération des épreuves écrites, orales et pratiques;
les branches fondamentales;
les branches qui peuvent faire l'objet d'une dispense, ainsi que le nombre maximal de branches à dispense.

Le Ministre de l'Education Nationale et de la Formation Professionnelle,

Vu la loi modifiée du 6 août 1990 portant organisation des études éducatives et sociales;

Vu le règlement grand-ducal modifié du 23 octobre 1996 portant organisation de l'examen de fin d'études du régime technique de l'enseignement secondaire technique, notamment l'article 6;

Arrête:

Art. 1er.

Les branches qui figurent à l'examen de fin d'études, session 1997, de la division des professions de santé et des professions sociales, section de la formation de l'éducateur / éducatrice, régime de la formation à plein temps, sont:

a) Pédagogie sociale
b) Pédagogie spéciale
c) Formation professionnelle socio-éducative
d) Pédagogie des médias
e) Psychologie sociale
f) Psychologie de l'éducation
g) Responsabilité professionnelle de l'éducateur
h) Méthodes et techniques éducatives
i) Connaissance du monde contemporain
j) Gérontologie sociale
k) Maladies infantiles et juvéniles.

Art. 2.

Toutes les épreuves d'examen prévues à l'article 1er sont écrites.

Art. 3.

La branche “Formation professionnelle socio-éducative” donne lieu à une épreuve orale en sus de l'épreuve écrite.

Pour cette branche, la note d'examen se compose pour 3/4 de la note de l'épreuve écrite et pour 1/4 de la note de l'épreuve orale.

Art. 4.

Pour ce qui est du calcul de la note de l'année pour la branche “Formation professionnelle socio-éducative”:

- la note du premier trimestre se compose pour 2/3 de la note relative à l'élément “Déroulement du stage” évalué par le patron de stage de l'élève et pour 1/3 de la note relative à l'élément “Activités de stage” évalué par le superviseur de l'élève;
- la note du deuxième trimestre est constituée par la note relative à l'élément “Rapport de stage” évalué par deux superviseurs, membres du personnel enseignant de l'institut et par la note résultant d'une épreuve orale. La note du deuxième trimestre se compose pour 3/4 de la note résultant de l'évaluation du rapport de stage et pour 1/4 de la note relative à l'épreuve orale.

Art. 5.

Les branches suivantes sont considérées comme branches fondamentales:

Pédagogie sociale, Pédagogie spéciale, Formation professionelle socio-éducative.

Art. 6.

Les branches qui peuvent faire l'objet d'une dispense à l'examen et le nombre maximal de branches à dispense sont:

Pédagogie des médias, Psychologie sociale, Psychologie de l'éducation, Responsabilité professionnelle de l'éducateur, Méthodes et techniques éducatives, Connaissance du monde contemporain, Gérontologie sociale, Maladies infantiles et juvéniles; le nombre maximal de branches à dispense est de 3.

Art. 7.

Le relevé des branches figurant au programme d'études de la classe terminale et la grille horaire correspondante sont annexés au présent règlement.

Art. 8.

Le présent règlement qui abroge la réglementation antérieure du 28 novembre 1996 sera publié au Mémorial.

Luxembourg, le 20 février 1997.

Le Ministre de l'Education Nationale et de la Formation Professionnelle,

Erna Hennicot-Schoepges


Retour
haut de page